10 juillet 2017 / 10:33 / il y a un mois

Des signes d'infléchissement de la croissance aux USA, estime OCDE

A New York. La dynamique de croissance reste globalement stable dans les pays développés mais des signes d'infléchissement apparaissent aux Etats-Unis, au Royaume-Uni et en Italie, estime lundi l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). /Photo d'archives/Brendan McDermid

PARIS (Reuters) - La dynamique de croissance reste globalement stable dans les pays développés mais des signes d'infléchissement apparaissent aux Etats-Unis, au Royaume-Uni et en Italie, estime lundi l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

Les indicateurs composites avancés de l'OCDE, conçus pour anticiper les points de retournement de l'activité avec six à neuf mois d'avance, témoignent aussi de perspectives plus positives en Chine et au Brésil parmi les grandes économies émergentes.

L'indicateur global pour l'ensemble de la zone OCDE est stable à 100,0 pour le cinquième mois consécutif, ce seuil de 100 reflétant la tendance à long terme de l'activité économique. Celui des seuls pays du G7 est de même inchangé à 100,0.

Parmi ceux-ci, l'indicateur pour les Etats-Unis (-0,1 point à 99,6) montre des signes d'un possible infléchissement du rythme de croissance anticipé.

Les perspectives pour la zone euro dans son ensemble (100,4, inchangé) sont stables. Elles restent bien orientées pour l'Allemagne (+0,1 point à 100,8), dont l'indicateur progresse pour le cinquième consécutif, et sont aussi plus positives pour la France (+0,1 point à 100,7). Des signes de possible infléchissement se constatent en Italie (-0,1 point à 100).

L'indicateur pour la Grande-Bretagne (-0,1 à 99,6) témoigne aussi de perspectives moins favorables alors que la dynamique de croissance ne varie pas au Japon (100,1).

S'agissant des grandes économies émergentes, les indicateurs de l'OCDE dénotent une inflexion de la croissance toujours positive au Brésil (+0,2 point, à 102,3) et du mieux en Chine (+0,2 point à 99,4).

Les perspectives restent stables pour l'Inde (+0,1 à 99,6) mais moins favorables en Russie (-0,1 à 100,9).

Yann Le Guernigou, édité par Sophie Louet

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below