7 juillet 2017 / 07:39 / il y a 2 mois

Le déficit commercial se réduit de 0,7 milliards d'euros en mai

Le déficit commercial de la France s'est contracté à 4,9 milliards d'euros en mai, une baisse de 0,7 milliard d'euros par rapport au mois précédent. /Photo d'archives/Régis Duvignau

PARIS (Reuters) - Le déficit commercial de la France s'est contracté à 4,9 milliards d'euros en mai, une baisse de 0,7 milliard d'euros par rapport au mois précédent sous l'effet notamment d'un rebond des exportations avec la livraison d'un paquebot, selon les statistiques CVS/CJO publiées vendredi par les Douanes.

Selon les Douanes, "le déficit, tout en restant élevé, se réduit donc sensiblement" par rapport à son niveau d'avril, qui a été revu en légère hausse à 5,6 milliards d'euros contre 5,5 milliards en première estimation.

Sur les cinq premiers mois de 2017, le déficit cumulé atteint 29,9 milliards contre 19,4 milliards un an plus tôt, après un début d'année pénalisé par des livraisons d'Airbus en berne sur fond de remontée progressive de la facture pétrolière.

En mai, les importations se sont élevées à 45,0 milliards, soit une hausse de 2,2% par rapport à avril, et les exportations sont reparties plus nettement à la hausse, progressant de 4,3% (après un recul de 2,2% en avril), à 40,1 milliards d'euros.

La livraison du paquebot de croisière Meraviglia par les chantiers navals de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), qui a représenté un montant un peu supérieur à 700 millions d'euros, a largement contribué au rebond des exportations.

Quant aux livraisons d'Airbus, elles ont représenté 2,925 milliards d'euros (32 appareils) contre 2,46 milliards (28 appareils) un mois plus tôt.

Pour les seuls produits manufacturés, le déficit a atteint 3,59 milliards d'euros contre 4,47 milliards en avril.

Par zones géographiques, le déficit avec les pays hors Europe a reflué à 2,70 milliards d'euros (3,03 milliards en avril).

Celui avec les autres pays de l'Union européenne s'est également résorbé à 3,45 milliards (contre 3,96 milliards). Avec la seule zone euro, il s'est inscrit à 3,02 milliards contre 3,90 milliards un mois plus tôt.

Myriam Rivet, édité par Bertrand Boucey

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below