3 juillet 2017 / 16:23 / il y a 3 mois

Les Bourses en Europe commencent fort le second semestre

Les Bourses européennes ont fini lundi la permière séance du second semestre en hausse. Le CAC 40 a terminé en hausse de 1,47%, le Footsie a pris 0,88% et le Dax 1,22%. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont débuté lundi le second semestre en fanfare, portées notamment par les ressources de base, la bonne tenue du secteur bancaire et un indicateur attestant d‘une forte croissance du secteur manufacturier dans la zone euro.

À Paris, le CAC 40 a terminé en hausse de 1,47% (75,04 points) à 5.195,72 points. Le Footsie britannique a pris 0,88% et le Dax allemand 1,22%. L‘indice EuroStoxx 50 a avancé de 1,45%, le FTSEurofirst 300 de 1,24% et le Stoxx 600 de 1,1%.

L‘indice Stoxx européen des ressources de base a progressé de plus de 3%, avec notamment un gain de 3,78% pour ArcelorMittal, la plus forte hausse du CAC 40, après un indicateur montrant la reprise de l‘activité manufacturière en Chine.

Dans la zone euro aussi, le secteur manufacturier se porte bien puisqu‘il a connu en juin sa plus forte croissance depuis plus de six ans, selon l‘enquête IHS Markit auprès des directeurs d‘achats (PMI) publiée lundi.

Pour le Royaume-Uni en revanche, l‘indice PMI manufacturier se révèle inférieur aux attentes, ce qui a fait chuter la livre sterling sous le seuil de 1,30 dollar.

En Bourse, les banques sont très recherchées à la faveur des perspectives de resserrement des politiques monétaires des grandes banques centrales dans les mois à venir. Leur indice sectoriel européen a pris 2,69%. A Paris, Crédit agricole SA (+2,73%), Société générale (+2,66%) et BNP Paribas (+2,98%) figurent parmi les meilleures performances d‘un CAC presque entièrement en territoire positif.

La plus forte hausse du Stoxx 600 est pour le spécialiste danois des paiements Nets qui a bondi de près de 11% après avoir confirmé des informations de presse selon lesquelles il a été approché par plusieurs acheteurs potentiels.

Contre la tendance, le spécialiste britannique des communications par satellite Inmarsat a subi le recul le plus net du Stoxx 600 (-4,74%) après un article de presse faisant état de plaintes en justice de la part de plusieurs de ses concurrents concernant son service de wifi sur les vols commerciaux.

Sur le front du pétrole, les cours se sont orientés un moment à la baisse puis ont repris leur progression, toujours soutenus par des signaux indiquant un ralentissement de la production de brut aux Etats-Unis. Le Brent se traite à plus de 49 dollars et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) à près de 47 dollars.

Du côté de la dette publique, les rendements obligataires confirment leur remontée rapide: le 10 ans allemand dépasse 0,47% contre 0,25% il y a une semaine et le français dépasse 0,8% contre 0,6% lundi dernier.

Sur le marché des changes, le dollar s‘apprécie de 0,6% face à un panier de devises de référence et l‘euro revient sous le seuil de 1,14 dollar.

A l‘heure de la clôture en Europe, les indices de Wall Street sont en hausse, à l‘exception du Nasdaq, ralenti par les valeurs technologiques, pour une séance écourtée à la veille de l‘Independence Day. Le Dow Jones gagne 0,94% et le Standard & Poor’s 500 prend 0,56% tandis que le Nasdaq recule de 0,13%.

Les indices boursiers, le dollar et les rendements des Treasuries ont accentué leurs gains après la publication d‘un l‘indice ISM manufacturier pour le mois de juin supérieur aux attentes.

Les marchés américains ferment dès 17h00 GMT et ne rouvriront que mercredi.

Patrick Vignal

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below