30 juin 2017 / 07:37 / il y a 2 mois

La consommation des ménages français accélère plus que prévu en mai

La consommation des ménages français en biens a accéléré davantage que prévu en juin sous l'effet du rebond des achats de vêtements et d'automobiles, affichant une hausse de 1,0% après une progression, revue en légère baisse, de 0,4% le mois précédent. /Photo d'archives/Charles Platiau

PARIS (Reuters) - La consommation des ménages français en biens a accéléré davantage que prévu en juin sous l'effet du rebond des achats de vêtements et d'automobiles, affichant une hausse de 1,0% après une progression, revue en légère baisse, de 0,4% le mois précédent, selon les données publiées vendredi par l'Insee.

L'institut national de la statistique a parallèlement revu la hausse d'avril à 0,4% contre 0,5% en première estimation, en raison de l'intégration de nouvelles données et de l'actualisation des modèles auquel il recourt pour effectuer la correction des variations saisonnières.

Les économistes interrogés par Reuters tablaient en moyenne sur une hausse de 0,5% des dépenses de consommation le mois dernier.

Ce regain de vigueur des dépenses de consommation des ménages est de bon augure pour la croissance du deuxième trimestre, même si leur stagnation sur les trois premiers mois de l'année n'a pas empêché l'économie française, portée par la vigueur de l'investissement des entreprises et des ménages, d'afficher une croissance de 0,5% sur la période.

En mai, les dépenses en biens fabriqués ont renoué avec une tendance positive, avec notamment un rebond des achats d'automobiles (+2,0% après −1,0% en avril) et des dépenses en habillement-textile (+4,6% après −2,2% en avril).

La consommation d'énergie a en revanche ralenti (+2,3% après +3,4%) et celle de produits alimentaires est restée relativement stable (-0,1%), après avoir connu une nette progression en avril (+0,8%).

Les achats de biens représentent près de la moitié de la consommation totale des ménages qui contribue à son tour à un peu plus de la moitié du produit intérieur brut français.

Myriam Rivet, édité par Tangi Salaün

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below