29 juin 2017 / 10:46 / il y a 5 mois

Publicité: Havas et Omnicom perdent l'achat d'espaces de PSA

PARIS (Reuters) - PSA a annoncé jeudi avoir choisi Mediacom, filiale du britannique WPP, pour son budget mondial d‘achat d‘espaces publicitaires à la place du tandem actuel composé de Havas et d‘OMD, filiale de l‘américain Omnicom.

PSA a annoncé jeudi avoir choisi Mediacom, filiale du britannique WPP, pour son activité mondiale d'achat d'espaces à la place du tandem actuel composé de Havas et d'OMD, filiale de l'américain Omnicom. /Photo prise le 8 mars 2017/REUTERS/Arnd Wiegmann

“Le dernier appel d‘offres remontait à 2009. On se devait d‘en relancer un par cohérence avec notre politique achat”, a indiqué un porte-parole du constructeur automobile français.

A l‘issue d‘un appel d‘offres d‘environ six mois, un nouveau contrat cadre a été conclu pour trois ans et entrera en vigueur en 2018, a-t-il ajouté.

Il a précisé que les campagnes créatives des trois marques du groupe n‘étaient pas concernées par ce changement de prestataire.

Havas, agence historique de Citroën, continuera ainsi de s‘occuper de l‘actualité de la marque aux chevrons ainsi que de celle de Peugeot, et “La Maison”, filiale de Publicis , conserve le marché de la marque DS dont elle est l‘agence de publicité depuis 2015.

Selon une source proche du dossier, l‘achat d‘espaces de PSA, qu‘Havas et OMD se partageaient jusqu‘ici selon les géographies, représente un montant total de facturations brutes estimé autour de 875 millions d‘euros, soit 480 millions d‘euros nets.

Depuis qu’il a pris la tête de PSA en 2014, Carlos Tavares a engagé une vaste politique de réduction de coûts axée sur les synergies internes, l’externalisation de fonctions jugées moins stratégiques et le réexamen de systèmes d’organisation ou de contrats en vigueur de longue date.

Avec WPP comme unique interlocuteur pour l‘achat d‘espaces, le constructeur automobile entend simplifier cette activité, l‘adapter à une stratégie de campagnes plus ciblées et éviter d‘éventuels doublons en matière de dépenses.

Ce changement d‘agences, qui a été révélé en début de semaine par la publication spécialisée Campaign, intervient au moment où Havas fait l‘objet d‘un projet de prise de contrôle du géant des médias Vivendi.

Le sixième groupe publicitaire mondial attend aussi le verdict de la remise en jeu des budgets du groupe pharmaceutique Sanofi, son premier client.

Edité par Gilles Guilaume

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below