27 juin 2017 / 17:03 / il y a 2 mois

Harker (Fed) confirme les hausses de taux malgré l'inflation

La Réserve fédérale américaine prévoit à juste titre de relever une nouvelle fois ses taux directeurs d'ici la fin de l'année, la faiblesse récente de l'inflation étant vraisemblablement temporaire, a dit mardi un de ses responsables monétaires, Patrick Harker, qui a ajouté que la convergence de la hausse des prix vers l'objectif de la Fed pourrait prendre un peu plus de temps que prévu. /Photo d'archives/Jonathan Ernst

LONDRES (Reuters) - La Réserve fédérale américaine prévoit à juste titre de relever une nouvelle fois ses taux directeurs d'ici la fin de l'année, la faiblesse récente de l'inflation étant vraisemblablement temporaire, a dit mardi un de ses responsables monétaires, qui a ajouté que la convergence de la hausse des prix vers l'objectif de la Fed pourrait prendre un peu plus de temps que prévu.

Le président de la Fed de Philadelphie, Patrick Harker, n'a toutefois pas exclu que la Fed puisse être amenée à revoir ses projets de hausses de taux si la faiblesse de l'inflation persiste.

"Je m'en tiens à ma prévision qui est que nous sommes sur la bonne trajectoire", a dit Harker selon le texte d'un discours prononcé à Londres. "En ce qui concerne l'inflation, j'ai considéré que les facteurs exerçant une pression à la baisse étaient temporaires."

Ces propos confortent l'approche attentiste des responsables monétaires américains dans leur ensemble après deux mois de chiffres d'inflation plus faibles qu'attendu, qui ont ramené sa mesure privilégiée de hausse des prix à 1,5% en rythme annuel.

Harker, qui est membre votant du comité de politique monétaire de la Fed, a toutefois précisé qu'il s'attendait désormais à ce que l'inflation atteigne l'objectif de 2% début 2018 alors qu'il tablait sur la fin 2017 précédemment.

"Je continue de soutenir la poursuite du retrait graduel de l'accommodation (monétaire)", a dit Harker. "Je continue de considérer qu'une autre hausse de taux est appropriée pour 2017."

"Ma prévision est en faveur d'un arrêt des réinvestissements (par la Fed) cette année et si possible d'une hausse de taux supplémentaire, mais si nous commençons à voir l'inflation continuer à se détériorer... alors je réexaminerai cela. Nous devons rester ouvert à cela", a-t-il poursuivi.

"Mais là encore, je ne veux pas considérer quelques mois comme une tendance à long terme."

La Fed a relevé ses taux directeurs à trois reprises depuis le mois de décembre en réponse notamment à la baisse du taux de chômage tombé le mois dernier à un plus bas de 16 ans.

Les responsables de la Fed prévoient dans l'ensemble une nouvelle hausse de taux d'ici la fin de l'année et s'attendent à ce que l'inflation atteigne la cible de 2% d'ici la fin de 2018.

Marc Jones, Marc Joanny pour le service français, édité par Juliette Rouillon

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below