27 juin 2017 / 13:58 / dans 3 mois

Wall Street baisse en attendant Yellen, le dollar recule

Répétition légende. /Wall Street a ouvert en légère baisse mardi. Dans les premiers échanges, le Dow Jones perd 0,1%, le Standard & Poor's 500 recule de 0,17% et le Nasdaq Composite cède 0,51%. /Photo d'archives/REUTERS/Brendan McDermid

(Reuters) - Wall Street a ouvert en légère baisse mardi avec un repli plus marqué pour le Nasdaq en raison de la poursuite de prises de bénéfices sur les valeurs technologiques dans un climat général dominé par la prudence dans l‘attente d‘une prise de parole de la présidente de la Réserve fédérale, Janet Yellen.

Le dollar recule de 0,7% face à un panier de devises de référence et a creusé ses pertes après la publication de l‘indice S&P CoreLogic Case-Shiller des prix de l‘immobilier, inférieur aux attentes.

L‘annonce par le Fonds monétaire international (FMI) d‘une révision à la baisse de ses prévisions de croissance de l‘économie américaine n‘a rien fait pour soutenir le billet vert.

Du côté des indices, le Dow Jones perd 17,57 points, soit 0,1%, à 21.391,98 points quelques minutes après l‘ouverture. Le Standard & Poor’s 500, plus large, recule de 0,17% à 2.434,95 points et le Nasdaq Composite cède 0,51% à 6.215,50 points.

Le Nasdaq souffre des interrogations des investisseurs concernant le niveau élevé des valorisation dans le secteur technologique. Le contexte de hausse des taux les invite en outre à privilégier les valeurs défensives comme les services aux collectivité (“utilities”).

Janet Yellen doit s‘exprimer à partir de 17h00 GMT dans le cadre d‘un débat sur les “problèmes économiques mondiaux” à Londres.

“Ses propos seront étudiés avec attention, à la recherche du moindre indice sur le calendrier de la prochaine hausse de taux dans un contexte de montée des inquiétudes sur les perspectives d‘inflation”, expliquent les économistes de Société générale.

Aux valeurs, le titre Alphabet cède près de 1% après l‘amende record de 2,42 milliards d‘euros infligée par la Commission européenne à sa filiale Google pour abus de position dominante concernant son comparateur de prix.

Contre la tendance, l‘opérateur télécoms Sprint gagne 3,6% après l‘annonce de discussions avec Charter Communications (-1,13%) et Comcast (-0,7%) en vue d‘un partenariat.

Le marché pétrolier est orienté à la hausse pour la quatrième séance consécutive, profitant d‘achats de couverture.

A l‘heure de l‘ouverture de Wall Street, les Bourses européennes évoluent en baisse. Le CAC 40 parisien perd 0,86%, le Dax allemand 0,79% et le FTSE 100 londonien 0,25%.

L‘euro grimpe et les rendements des emprunts d‘Etat de la zone euro remontent après le discours de Mario Draghi, le président de la Banque centrale européenne (BCE), soulignant la poursuite de la reprise et de la hausse des prix dans la région.

La monnaie unique européenne prend plus de 1% face au billet vert et dépasse 1,13 dollar pour la première fois depuis septembre dernier.

Sur le marché obligataire, le rendement des emprunts allemands à deux ans a atteint son plus haut niveau depuis un an à -0,56%.

Tanya Agrawal; Patrick Vignal pour le service français, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below