27 juin 2017 / 09:03 / dans 5 mois

Nomura demande une licence à Francfort en vue du Brexit

TOKYO (Reuters) - Nomura Holdings, principale société de courtage du Japon, a annoncé mardi qu‘elle sollicitait une autorisation d‘exercer à Francfort dans le cadre de ses préparatifs en vue de la sortie de la Grande-Bretagne de l‘Union européenne.

Nomura Holdings, principale société de courtage du Japon, a annoncé mardi qu'elle sollicitait une autorisation d'exercer à Francfort dans le cadre de ses préparatifs en vue de la sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne. /Photo d'archives/REUTERS/Toru Hanai

L‘intermédiaire a précisé dans un communiqué qu‘il serait prêt à garantir la continuité de ses services à ses clients lorsque la Grande-Bretagne quitterait effectivement l‘UE, quelles que soient les conditions de ce Brexit.

Plusieurs autres institutions financières se préparent aussi à déménager vers Francfort une partie de leurs activités actuellement basées à Londres pour pouvoir conserver le “passeport européen” leur permettant d‘exercer dans l‘ensemble de l‘UE.

Thomas Wilson; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below