22 juin 2017 / 07:19 / il y a 5 mois

France: Le climat des affaires au plus haut depuis juillet 2011

PARIS (Reuters) - Le climat des affaires continue de s‘améliorer en France au mois de juin, sous l‘impulsion des secteurs du commerce de détail et du bâtiment, selon les données publiées jeudi par l‘Insee.

Le climat des affaires continue de s'améliorer en France au mois de juin, sous l'impulsion des secteurs du commerce de détail et du bâtiment, selon les données publiées jeudi par l'Insee. L'indicateur global du climat des affaires progresse d'un point à 106. /Photo prise le 1er juin 2017/REUTERS/Charles Platiau

L‘indicateur global du climat des affaires, calculé à partir des réponses des chefs d‘entreprise interrogés dans le cadre de cette enquête mensuelle, progresse d‘un point à 106, un plus haut depuis juillet 2011 et six points au-dessus de sa moyenne de long terme, qui s‘établit à 100.

Le nouvel indicateur de l‘Insee du climat de l‘emploi, inauguré en avril, reflète également une amélioration, avec un gain d‘un point à 109.

Par secteurs, l‘indicateur de l‘industrie manufacturière se maintient à un niveau élevé même s‘il recule d‘un point (-0,4 point seulement en tenant compte des décimales) à 108 par rapport à mai. Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient qu‘il reste stable à 109.

Celui des services est inchangé à 103.

L‘indicateur du bâtiment a progressé d‘un point à 103, atteignant un plus haut depuis août 2011 alors que sa marque de mai a été révisée en hausse d‘un point.

L‘indicateur du commerce de détail a quant à lui bondi de quatre points à 109, un plus haut depuis cette fois début 2008. Sa marque de mai a été de même été révisée en hausse d‘un point.

L‘indicateur de retournement pour l‘ensemble de l‘économie reste dans la zone indiquant un climat conjoncturel favorable, souligne l‘Insee.

Dans l‘industrie manufacturière, les chefs d‘entreprise sont un peu moins optimistes qu‘en mai sur leurs perspectives personnelles de production et beaucoup plus sur les perspectives générales du secteur, leur niveau de confiance restant nettement au-dessus de sa moyenne historique.

Les opinions sur les carnets de commandes globaux s‘améliorent mais sont stables s‘agissant des commandes en provenance de l‘étranger.

Dans les services, le solde d‘opinions relatif aux perspectives générales, qui reflète le point de vue des chefs d’entreprise sur l‘ensemble de leur secteur, est stable et évolue là encore au-dessus de son niveau moyen de long terme. Les perspectives personnelles d‘activité et de demande progressent.

Dans le bâtiment, les chefs d‘entreprise sont plus nombreux qu‘en mai à signaler une augmentation de leur activité passée. Le solde d’opinions sur l’activité prévue se redresse légèrement et se situe aussi nettement au-dessus de son niveau moyen de long terme.

Yann Le Guernigou

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below