21 juin 2017 / 14:03 / dans 3 mois

Wall Street hésitante, le pétrole se stabilise

Wall Street a ouvert sans tendance claire mercredi alors que le prix du pétrole se stabilisait après une nouvelle chute qui a ravivé les inquiétudes sur les perspectives d'inflation. Une vingtaine de minutes après le début des échanges, l'indice Dow Jones est pratiquement inchangé à 21.463,96 points. /Photo prise le 15 mai 2017/REUTERS/Brendan McDermid

(Reuters) - Wall Street a ouvert sans tendance claire mercredi alors que le prix du pétrole se stabilisait après une nouvelle chute qui a ravivé les inquiétudes sur les perspectives d‘inflation.

Une vingtaine de minutes après le début des échanges, l‘indice Dow Jones est pratiquement inchangé à 21.463,96 points, tout comme le Standard & Poor’s 500, plus large, à 2.438,2 tandis que le Nasdaq Composite gagne 0,28% à 6.205,51.

Les cours du pétrole brut léger américain et du Brent se stabilisent autour de 43,60 dollars pour le premier et de 46 dollars pour le second.

Le prix du baril a touché auparavant en séance un plus bas de sept mois en raison d‘une hausse de la production de certains pays de l‘Opep et de stocks mondiaux élevés. Depuis le début de l‘année, il a perdu près de 20%.

En réaction à la faiblesse des cours, les membres de l‘Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) envisagent de réduire encore leur production pour stabiliser les cours du brut, a déclaré mercredi le ministre iranien du Pétrole, Bijan Zanganeh.

Les investisseurs redoutent de voir la faiblesse de l‘or noir conduire à une révision à la baisse des perspectives d‘inflation et freiner le resserrement de la politique monétaire de la Réserve fédérale américaine.

Cette inquiétude n‘épargne pas les Bourses européennes: l‘indice large Stoxx 600 cède 0,2% et le FTSE à Londres 0,34% tandis que le CAC 40 à Paris perd 0,39% et le Dax à Francfort 0,36%.

Wall Street attend les chiffres hebdomadaires des stocks aux Etats-Unis attendus à 14h30 GMT. L‘autre statistique du jour concerne les derniers chiffres des reventes de logement prévus à 14h00 GMT.

Sur le marché obligataire, la courbe des rendements des Treasuries s‘est aplatie à son niveau le plus bas depuis décembre 2007, l‘écart de rendements (spread) entre le papier à cinq ans et le papier à 30 ans tombant à 97 points de base.

Le dollar perd 0,04% face à panier de devises de référence et l‘euro se traite à 1,1137 dollar.

Du coté du marché actions, les valeurs liées à l‘énergie enregistrent la plus forte baisse sectorielle (-0,44%) alors que les valeurs technologiques affichent une hausse de 0,12%.

Adobe Systems gagne 2,65% et soutient le Nasdaq au lendemain de l‘annonce d‘un bénéfice trimestriel supérieur aux attentes pour le huitième trimestre consécutif.

CA bondit de 14,31%, plus forte hausse de S&P 500. Selon une source proche du dossier, le groupe non coté BMC Software a pris contact avec des banques en vue de financer un éventuel rachat de CA. Une telle opération serait le plus important rachat par endettement (LBO) depuis la sortie de la Bourse de Dell en 2013 pour 24,4 milliards de dollars.

Laetitia Volga, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below