20 juin 2017 / 19:01 / il y a 2 mois

AB InBev lance la vente des bières allemandes Hasseröder et Diebels

Anheuser Busch InBev a lancé la procédure de vente de ses marques de bière allemandes Hasseröder et Diebels, poursuivant la cession d'actifs non stratégiques après la méga-OPA sur SABMiller l'an passé. /Photo d'archives/David W Cerny

LONDRES/FRANCFORT (Reuters) - Anheuser Busch InBev a lancé la procédure de vente de ses marques de bière allemandes Hasseröder et Diebels, poursuivant la cession d'actifs non stratégiques après la méga-OPA sur SABMiller l'an passé, ont dit mardi à Reuters des sources proches du dossier.

Le premier brasseur mondial a sollicité des premières offres avant la coupure estivale, ont-elles ajouté, précisant que ces deux marques pourraient rapporter jusqu'à 200 millions d'euros.

Avant cela, AB InBev avait déjà revendu au japonais Asahi les marques européennes de SABMiller que sont Peroni, Grolsch et Pilsner Urquell.

Un porte-parole du brasseur belge a dit que ce dernier étudiait l'avenir des marques allemandes et qu'il évaluait sans cesse son portefeuille de marques.

Hasseröder et Diebels, qui représentent dans les 140 millions d'euros de chiffre d'affaires combiné, sont essentiellement des marques locales.

Les brasseurs allemands Bitburger et Radeberger seront sans doute intéressés par Hasseröder, l'une des marques les plus courues de l'est de l'Allemagne, et aussi par Diebels, réputée pour sa bière Altbier, consommée surtout à Dusseldorf et dans les bourgades environnantes.

Martinne Geller et Arno Schütze, Wilfrid Exbrayat pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below