20 juin 2017 / 14:56 / il y a 2 mois

Ford va importer aux USA une Focus assemblée en Chine

Ford Motor a annoncé mardi qu'il produirait en Chine et non au Mexique comme initialement prévu la prochaine génération de sa berline compacte Focus destinée à l'Amérique du Nord, à partir de 2019. /Photo prise le 28 mars 2017/Athit Perawongmetha

DETROIT (Reuters) - Ford Motor a annoncé mardi qu'il produirait en Chine et non au Mexique comme initialement prévu la prochaine génération de sa berline compacte Focus destinée à l'Amérique du Nord, à partir de 2019.

L'arrêt de la production de l'actuel modèle sur le site de Wayne, dans le Michigan, commencera en milieu d'année prochaine, a déclaré Joe Hinrichs, le président des activités internationales du groupe. Cette usine fabriquera à la place une nouvelle Ranger compacte.

Aucun emploi aux Etats-Unis ne sera affecté par cette décision, promet Ford, ajoutant qu'il est le constructeur qui emploie le plus de salariés en termes d'heures et qui produit le plus de véhicules dans le pays.

La nouvelle Focus pour l'Amérique du Nord sera assemblée dans l'usine de sa coentreprise à Chongqing, en Chine, a précisé Ford.

Le constructeur automobile américain a annoncé en janvier l'annulation d'un projet de construction d'une usine d'assemblage de petits véhicules au Mexique, à San Luis Potosi, un investissement qui était estimé à 1,8 milliard de dollars (1,6 milliards d'euros). Il avait alors dit à l'époque vouloir construire la nouvelle Focus dans son usine actuelle à Hermosillo, au Mexique.

Selon Joe Hinrichs, le transfert de la production en Chine permettra au groupe d'économiser 500 millions de dollars en coûts d'équipements.

Le groupe a également signalé que certaines variantes de sa nouvelle Focus seraient exportées par la suite en Europe.

Le président américain Donald Trump a critiqué Ford pour avoir transféré la production de ses petits modèles des Etats-Unis vers le Mexique. Joe Hinrichs a dit avoir informé le chef de la Maison blanche de la décision du groupe dans la matinée.

Le constructeur ajoute qu'il est également un important exportateur vers la Chine, avec quelque 80.000 véhicules par an produits en Amérique du Nord pour le marché chinois.

General Motors importe aussi aux Etats-Unis des Buick et des Cadillac construites en Chine.

Paul Lienert à Detroit; Claude Chendjou pour le service français, édité par Bertrand Boucey

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below