16 juin 2017 / 10:54 / dans 5 mois

L'Europe dans le vert, léger rebond attendu à Wall Street

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont en hausse vendredi à mi-séance, soutenues entre autres par le secteur alimentaire et l‘automobile, tandis que Wall Street est attendue en léger rebond à l‘ouverture après le nouvel accès de faiblesse subi la veille par les valeurs technologiques.

Les principales Bourses européennes sont en hausse vendredi à mi-séance. À Paris, le CAC 40 gagne 0,69% à 5.252,75 points à 10h40 GMT. À Francfort, le Dax prend 0,28% et à Londres, le FTSE avance de 0,66%. /Photo d'archives/REUTERS/Toby Melville

À Paris, le CAC 40 gagne 0,69% à 5.252,75 points à 10h40 GMT. À Francfort, le Dax prend 0,28% et à Londres, le FTSE avance de 0,66%. L‘indice paneuropéen FTSEurofirst 300 progresse de 0,5%, l‘EuroStoxx 50 de la zone euro de 0,33% et le Stoxx 600 de 0,54%.

Les contrats à terme sur les indices de la Bourse de New York signalent une ouverture en hausse d‘un peu plus de 0,1%.

En Europe, la plus forte hausse sectorielle est pour l‘alimentaire dont l‘indice prend 1,52%, soutenu notamment par Nestlé qui gagne 2,7% après avoir dit envisager de vendre son activité américaine de confiserie, confirmant ainsi sa nouvelle stratégie qui met l‘accent sur la santé et la nutrition.

L‘automobile grimpe aussi après les bons chiffres mensuels des ventes en Europe. A Paris, Renault et PSA gagnent respectivement 1,6% et 1,3%.

La tendance profite aussi du soulagement apporté aux investisseurs par l‘accord conclu à l‘Eurogroupe sur le versement de 8,5 milliards d‘euros de nouveaux prêts à la Grèce, qui écarte le scénario de nouvelles tensions prolongées pendant l‘été.

La Bourse d‘Athènes s‘adjuge 1,7%, au plus haut depuis deux ans, au lendemain de la réunion de l‘Eurogroupe qui a débloqué l‘enveloppe nécessaire pour que la Grèce puisse faire face à ses importantes échéances de juillet et ouvert la voie à un allègement du fardeau de la dette publique l‘an prochain.

A Paris, EDF prend 2,8%, dans le peloton de tête du SBF 120, après les commentaires positifs de plusieurs analystes qui soulignent l‘amélioration des perspectives sur plusieurs dossiers clés pour le géant de l‘électricité.

Toujours à Paris, ALD Automotive, filiale de gestion de flottes automobiles de la Société générale, progresse légèrement pour ses premiers pas en Bourse, à 14,36 euros pour un prix d‘introduction de 14,30 euros. Société générale grappille de son côté 0,17%.

Sur le marché des changes, le dollar recule légèrement face à un panier de référence mais conserve la majeure partie des gains engrangés jeudi dans la foulée des annonces de la Réserve fédérale, qui augurent d‘un resserrement de la politique monétaire américaine.

Le billet vert devrait afficher sur la semaine une hausse de plus de 1% face au yen et d‘environ 0,5% face à l‘euro. Ce dernier se traite autour de 1,1175 dollar.

Le pétrole, lui, regagne un peu de terrain, autour de 47,30 dollars pour le Brent et 44,70 dollars pour le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI), mais reste proche des plus bas de six mois touchés cette semaine face aux signes persistants d‘engorgement du marché.

Patrick Vignal, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below