13 juin 2017 / 16:56 / dans 5 mois

Pas d'impact lourd du retrait des Etats-Unis de l'Accord de Paris sur les émissions de GES, estime BP

LONDRES (Reuters) - Le retrait des Etats-Unis de l‘Accord de Paris n‘aura probablement pas d‘impact direct sur la baisse attendue des émissions de carbone, a estimé mardi l‘économiste en chef de la compagnie pétrolière britannique BP.

Le retrait des Etats-Unis de l'Accord de Paris n'aura probablement pas d'impact direct sur la baisse attendue des émissions de carbone, a estimé mardi l'économiste en chef de la compagnie pétrolière britannique BP. /Photo prise le 9 mars 2017/REUTERS/Carlos Jasso

“Quasiment tous les efforts (de réduction de carbone) viennent des pays en développement, ils ne viennent pas (des pays) de l‘OCDE ou d‘Amérique”, a déclaré Spencer Dale à l‘occasion de la présentation de la Statistical Review of World Energy que prépare chaque année la compagnie pétrolière.

Ces dernières années, a-t-il ajouté, la réduction des émissions de gaz à effet de serre aux Etats-Unis a moins été le résultat de réglementations nouvelles que de la baisse des cours du gaz naturel, qui a incité à un désengagement du charbon.

Ron Bousso; Hélène Dauschy pour le service français, édité par Henri-Pierre André

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below