13 juin 2017 / 16:16 / il y a 5 mois

Rebond en Europe avant la Fed, la livre pénalise Londres

PARIS (Reuters) - A l‘exception de Londres, pénalisée par la hausse de la livre sterling, les principales Bourses européennes ont fini mardi dans le vert, aidées par le rebond des valeurs technologiques.

A l'exception de Londres, pénalisée par la hausse de la livre sterling, les principales Bourses européennes ont fini mardi dans le vert, aidées par le rebond des valeurs technologiques. À Paris, l'indice CAC 40 a progressé de 0,4% à 10h30 GMT. À Francfort, le Dax a gagné 0,59%. À Londres, le FTSE a reculé de 0,15%. /Photo prise le 13 juin 2017/REUTERS

Les regards des investisseurs se tournent maintenant vers les Etats-Unis, où la Réserve fédérale entame une réunion monétaire qui devrait se conclure mercredi par une nouvelle hausse de ses taux d‘intérêt.

À Paris, l‘indice CAC 40 a progressé de 0,4% (21,15 points) à 5.261,74 points à 10h30 GMT. À Francfort, le Dax a gagné 0,59%.

A Londres, le FTSE a reculé de 0,15%, les valeurs exportatrices souffrant d‘un bond de la livre, qui prend 0,6% face au billet vert, autour de 1,2734 dollar.

L‘indice EuroStoxx 50 de la zone euro a pris 0,39%, le FTSEurofirst 300 0,46% et le Stoxx 600 0,55%.

Après la forte correction venue de Wall Street, le compartiment technologique européen est reparti de l‘avant, son indice Stoxx gagnant 1,14%.

En tête du Stoxx 600, le groupe britannique de services aux entreprises Capita s‘est envolé de plus de 15% après avoir déclaré s‘attendre à une amélioration de sa rentabilité au second semestre.

Contre la tendance à Paris, Renault a cédé 2,7%, la plus forte baisse du CAC 40.

Les banquiers de l‘alliance Renault-Nissan ont élaboré un projet permettant de verser des millions d‘euros de bonus annuels supplémentaires au PDG Carlos Ghosn et à d‘autres dirigeants via une société de service créée spécialement pour l‘occasion, selon des documents vus par Reuters.

Sur le marché des changes, le dollar recule légèrement face à un panier de devises de référence tandis que sur le front du pétrole, les cours du brut sont repartis à la hausse après avoir reculé suite aux annonces de l‘Opep qui a estimé que le rééquilibrage du marché se ralentissait.

A l‘heure de la clôture en Europe, Wall Street évolue en hausse modérée avec, là aussi, un rebond des valeurs technologiques mais également des investisseurs prudents avant le verdict de la Fed.

Les investisseurs évaluent à près de 96% la probabilité de l‘annonce mercredi par la banque centrale américaine d‘un nouveau relèvement d‘un quart de point de l‘objectif de taux des fonds fédéraux, selon le baromètre FedWatch de CME Group.

“La Fed n‘a aucun intérêt à surprendre qui que ce soit, il y a suffisamment d‘incertitudes par ailleurs”, estime Anton Brender, chef économiste de Candriam, en référence aux interrogations sur l‘administration Trump et ses projets budgétaires et fiscaux.

Patrick Vignal, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below