9 juin 2017 / 11:48 / dans 5 mois

Alexandre Bompard prendra les rênes de Carrefour le 18 juillet

PARIS (Reuters) - Carrefour a officialisé vendredi l‘arrivée d‘Alexandre Bompard au poste de PDG du groupe et annoncé qu‘il prendrait ses fonctions le 18 juillet.

Carrefour a officialisé vendredi l'arrivée d'Alexandre Bompard au poste de PDG du groupe et annoncé qu'il prendrait ses fonctions le 18 juillet. /Photo prise le 1er juin 2017/REUTERS/Charles Platiau

Le distributeur a précisé dans un communiqué que son conseil d‘administration avait choisi à l‘unanimité l‘actuel dirigeant de Fnac Darty, donné favori depuis plusieurs semaines pour succéder à Georges Plassat.

Des sources avaient déclaré à Reuters que cette officialisation interviendrait avant l‘assemblée générale du distributeur prévue le 15 juin.

“Alexandre Bompard, qui a prouvé ses qualités de manager et démontré sa capacité à transformer les entreprises, nous a semblé être le plus à même pour relever le défi du changement et de la transformation du groupe”, déclare Abilio Diniz, troisième actionnaire de Carrefour avec 7,9 % du capital.

Artisan du redressement de la Fnac et du rachat de Darty à la barbe du géant sud-africain Steinhoff, Alexandre Bompard, 44 ans, a eu la faveur des grands actionnaires, la famille Moulin, propriétaire des Galeries Lafayette, Groupe Arnault, holding du PDG de LVMH Bernard Arnault et Abilio Diniz, le magnat brésilien du commerce.

Ce choix était aussi largement plébiscité par les investisseurs, qui attendent du futur dirigeant qu‘il règle enfin le problème récurrent des hypermarchés en France et qu‘il rattrape le retard pris dans le numérique.

“Alexandre Bompard semble avoir un solide soutien des grands actionnaires”, commente Bruno Monteyne, analyste de Bernstein, pour qui le futur PDG aura besoin d‘avoir “l‘autonomie suffisante pour mettre le groupe sur une nouvelle voie”.

La transition rapide évitera de plonger le marché dans l‘expectative, ajoute-t-il.

Les investisseurs attendent maintenant d‘avoir plus d‘éléments sur la future stratégie qui pourrait être le déclencheur d‘une remontée du cours de Bourse.

Le titre Carrefour, qui était tombé à 14,00 euros en juin 2012 à l‘arrivée de Georges Plassat, a atteint un sommet à 32 euros en avril 2015 avant de reculer à nouveau.

Il accuse depuis lors une baisse de 27%, affichant un cours de 23,39 euros (+0,93%) vendredi vers 13h30.

Georges Plassat souhaitait passer la main un an avant l‘échéance de son mandat, en 2018, et accompagner son successeur dans l‘intervalle, une solution à laquelle les grands actionnaires se sont opposés.

Le PDG sortant a remis sur les rails un distributeur qui était à la dérive et avait divisé par deux ses investissements et ses dividendes.

Mais le groupe est aujourd‘hui rattrapé par ses difficultés en France, son retard dans le e-commerce et les problèmes récurrents de sa filiale chinoise.

De son côté, le conseil de Fnac Darty a demandé au comité des nominations et à Alexandre Bompard d’étudier les solutions pour sa succession et de formuler des recommandations au conseil d‘ici le 17 juillet.

Alexandre Bompard conservera ses fonctions d’administrateur de Fnac Darty jusqu’au dernier trimestre 2017.

Les résultats semestriels de Carrefour seront publiés le 27 juillet.

Pascale Denis, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below