9 juin 2017 / 08:43 / il y a 3 mois

DST Global voit 4.000 milliards de dollars de nouvelles start-up internet d'ici 2025

Un bond des dépenses de consommation en ligne dans le monde au cours des prochaines années permettra la création de nouvelles entreprises internet pesant 4.000 milliards de dollars (3.575 milliards d'euros) d'ici le milieu de la prochaine décennie, a déclaré vendredi l'investisseur milliardaire Iouri Milner (photo), fondateur de la société de capital-risque DST Global. /Photo d'archives/REUTERS/Mike Blake

HONG KONG (Reuters) - Un bond des dépenses de consommation en ligne dans le monde au cours des prochaines années permettra la création de nouvelles entreprises internet pesant 4.000 milliards de dollars (3.575 milliards d‘euros) d‘ici le milieu de la prochaine décennie, a déclaré vendredi l‘investisseur milliardaire Iouri Milner, fondateur de la société de capital-risque DST Global.

L‘investisseur d‘origine russe, soutien de la première heure de pépites internet comme Alibaba Group, Facebook et Twitter, s‘attend à ce que la proportion des dépenses de consommation mondiales en ligne atteigne 15% d‘ici 2025 contre 6% actuellement.

“Il suffit de faire des hypothèses relativement conservatrices pour obtenir un chiffre conséquent”, a-t-il noté lors de la conférence sur la technologie D.Live Asia à Hong Kong.

Selon les projections de Iouri Milner, le monde se mettra au diapason de la Chine en termes de dépenses sur internet d‘ici huit ans.

“En supposant seulement que le monde entier rattrapera la Chine, nous atteindrons le chiffre de sept milliards de dollars de capitalisation boursière (pour les entreprises de l‘internet). Cela signifie 4.000 milliards de dollars supplémentaires d‘ici là”, a-t-il ajouté.

En Chine, DST Global a investi dans Xiaomi aux côtés de la société de capital-investissement All-Stars Investment et du fonds souverain de Singapour GIC.

Il s‘attend à un reprise des activités du fabricant chinois de téléphones mobiles après deux ans de croissance molle, grâce à une hausse des ventes dans ses magasins détenus en propre.

Xiaomi a été brièvement la start-up la mieux valorisée au monde à la suite de son dernier tour de table en 2014. Mais ses ventes ont enregistré par la suite une baisse en raison de la concurrence de son compatriote Huawei Technologies ainsi que des marques locales Vivo et Oppo.

Elzio Barreto; Claude Chendjou pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below