9 juin 2017 / 07:53 / il y a 6 mois

La Bourse de Londres monte, le sterling chute après le vote UK

PARIS (Reuters) - La Bourse de Londres a ouvert en nette hausse vendredi, la chute de la livre sterling après le résultat des élections législatives au Royaume-Uni favorisant les valeurs exportatrices britanniques, tandis que le reste des places boursières en Europe évoluent également en territoire positif.

La Bourse de Londres a ouvert en nette hausse vendredi, la chute de la livre sterling après le résultat des élections législatives au Royaume-Uni favorisant les valeurs exportatrices britanniques, tandis que le reste des places boursières en Europe évoluent également en territoire positif. A Londres, le FTSE progresse de 0,92% à 07h30 GMT. À Paris, l'indice CAC 40 gagne 0,87% à 5.309,79 points et à Francfort, le Dax progresse de 0,75%. /Photo d'archives/REUTERS/Toby Melville

A Londres, le FTSE progresse de 0,92% à 07h30 GMT, alors que la livre sterling chute dans le même temps de près 2% face au dollar et à l‘euro. “Les valeurs britanniques apprécient généralement quand le taux de change se déprécie”, fait valoir Tangi Le Liboux, analyste marchés chez Aurel BGC.

La livre sterling est revenue sous le seuil de 1,27 dollar, à un plus bas depuis le 18 avril et l‘annonce par Theresa May d‘élections législatives anticipées, dont elle espérait obtenir un majorité renforcée à la Chambre des communes pour pouvoir négocier le Brexit.

Après une campagne jugée ratée et marquée par les attentats à Londres et Manchester, la Première ministre Theresa May a finalement perdu sa majorité absolue au Parlement, ouvrant une période d‘incertitude politique alors que le pays doit bientôt entamer les négociations sur le Brexit.

“Le calendrier des négociations du Brexit est une question hautement sensible. Avec un Parlement sans majorité, il est extrêmement difficile d‘envisager un scénario dans lequel nous pouvons voir une période de stabilité dans ces moments compliqués”, déclare Naeem Aslam, analyste marchés chez ThinkMarkets.

Sur les marchés obligataires, le rendement du Gilt britannique à 10 ans grimpe à 1,0580%, à l‘inverse du reste de la tendance en Europe.

Theresa May s‘exprimera à 10h00 locales (11h00 à Paris), a annoncé la chaîne de radio LBC. Selon la banque Citi, la Première ministre britannique devrait probablement démissionner.

Pour l‘heure, l‘ensemble des places boursières européennes évoluent dans le vert. À Paris, l‘indice CAC 40 gagne 0,87% à 5.309,79 points et à Francfort, le Dax progresse de 0,75%.

L‘indice EuroStoxx 50 de la zone euro avance de 0,78%, le FTSEurofirst 300 de 0,34% et le Stoxx 600 de 0,21%.

En revanche, l‘indice plus large Footsie 250, qui regroupe les moyennes capitalisations britanniques essentiellement domestiques, recule de 0,61%.

Le repli des valeurs domestiques britanniques pèse particulièrement sur les secteurs paneuropéens des transports (-1%), de la distribution (-0,5%), de l‘immobilier (-0,8%) et des médias (-0,67%). La compagnie aérienne EasyJet perd ainsi 2,1%, la société d‘investissement immobilier Land Securities chute de 2,7%, Marks and Spencer perd 3% et ITV recule de 3,3%.

A Paris, l‘exploitant du tunnel sous la Manche Eurotunnel chute de 3,9%, accusant la plus forte baisse du SBF 120, pénalisé également par l‘abaissement du conseil de Barclays à “pondération en ligne” contre “surpondérer”.

En Asie, l‘indice Nikkei à Tokyo n‘a guère réagi au scrutin britannique et a a clôturé en hausse de 0,52%, soutenu par l‘envolée d‘un des ses poids lourds de la cote, Softbank.

De son côté, Wall Street a clôturé sur une note très légèrement haussière jeudi soir, les investisseurs ayant bien réagi à l‘audition de l‘ex-patron du FBI, James Comey, devant le Sénat américain. et

L‘euro évolue en baisse face au dollar, repassant sous le seuil de 1,12 dollar, pénalisé par le biais toujours très accommodant adopté jeudi par la Banque centrale européenne (BCE) lors de sa réunion de politique monétaire.

Sur les marchés pétroliers, le baril de Brent recule à 47,67 dollars et le baril de brut léger américain à 45,47 dollars.

Blandine Hénault, édité par Benoît Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below