8 juin 2017 / 07:41 / dans 5 mois

Le déficit commercial de la France se creuse à nouveau en avril

PARIS (Reuters) - Le déficit commercial de la France s‘est creusé à 5,5 milliards d‘euros en avril, notamment sous l‘effet d‘un reflux des exportations d‘équipements aéronautiques et industriels, selon les statistiques CVS/CJO publiées jeudi par les Douanes.

Le déficit commercial de la France s'est creusé à 5,5 milliards d'euros en avril, notamment sous l'effet d'un reflux des exportations d'équipements aéronautiques et industriels. Il est reparti à la hausse par rapport au déficit du mois précédent, corrigé à - 4,8 milliards d'euros après avoir été annoncé à 5,35 milliards en première estimation. /Photo d'archives/REUTERS/Regis Duvignau

Il est reparti à la hausse par rapport au déficit du mois précédent, corrigé à - 4,8 milliards d‘euros après avoir été annoncé à 5,35 milliards en première estimation.

S‘il a reflué par rapport à son niveau record de 8,1 milliards d‘euros atteint en janvier, le déficit commercial franchit à nouveau la barre des 5 milliards d‘euros. En omettant les chiffres des deux premiers mois de 2017, il atteint en avril son niveau le plus élevé sur un mois depuis juillet 2014.

Sur les quatre premiers mois de 2017, le déficit cumulé atteint 24,7 milliards d‘euros, contre 16,4 milliards un an plus tôt.

En avril, les importations se sont élevées à 43,8 milliards, soit une baisse de 1,0% qui fait suite à une progression de 0,2% en mars.

Les exportations ont quant à elles diminué de 3,1% à 38,3 milliards d‘euros, alors qu‘elles avaient bondi de 4,4% en mars.

Le déficit des seuls produits manufacturés a atteint 4,4 milliards d‘euros contre 3,9 milliards en mars.

Les livraisons d‘Airbus sont restées comparables à celles du mois précédent, représentant en avril un montant total de 2,462 milliards d‘euros pour 28 appareils, après avoir atteint 2,412 milliards d‘euros pour 26 appareils le mois précédent.

Par zones géographiques, le déficit avec les pays hors Europe a augmenté à 3,1 milliards d‘euros, contre 2,9 milliards le mois précédent.

Celui avec les autres pays de l‘Union européenne s‘est également creusé à 4 milliards d‘euros, après 3,7 milliards.

Avec la seule zone euro, il s‘est inscrit à 4,1 milliards contre 3,6 milliards un mois plus tôt.

Myriam Rivet, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below