7 juin 2017 / 17:05 / il y a 6 mois

Bain et Cinven abaissent leurs exigences sur Stada

BERLIN (Reuters) - Les fonds de capital-investissement Bain Capital et Cinven ont prolongé mercredi de deux semaines leur offre publique d‘achat sur le groupe pharmaceutique allemand Stada Arzneimittel, en réduisant par ailleurs le nombre d‘actions exigées.

Les fonds de capital-investissement Bain Capital et Cinven ont prolongé mercredi de deux semaines leur offre publique d'achat sur le groupe pharmaceutique allemand Stada Arzneimittel, en réduisant par ailleurs le nombre d'actions exigées. /Photo d'archives/REUTERS/Alex Domanski

L‘offre amicale de 5,3 milliards d‘euros, qui devait expirer mercredi, est prolongée jusqu‘au 22 juin et est désormais conditionnée à l‘apport de 67,5% des titres, et non plus de 75%.

Le directoire et le conseil de surveillance de Stada ont réaffirmé leur soutien à l‘offre de Bain et de Cinven, qui proposent 66 euros par action.

Des sources proches du dossier avaient indiqué qu‘il serait peut-être compliqué d‘atteindre un taux d‘acceptation de 75% compte tenu du grand nombre actions détenues par des actionnaires individuels, généralement plus oublieux que les investisseurs institutionnels, et par des fonds indiciels qui ne peuvent participer à des OPA pour des raisons techniques.

L‘action Stada a fini mercredi à 65,05 euros à la Bourse de Francfort, en hausse de 2,12% sur la séance.

Emma Thomasson, Véronique Tison pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below