6 juin 2017 / 10:11 / il y a 2 mois

Quatrième hausse de suite des ventes au détail en zone euro

Les ventes au détail ont augmenté légèrement moins que prévu en avril, affichant néanmoins leur quatrième mois consécutif de hausse, notamment à la faveur d'achats de boissons et de nourriture pour les fêtes de Pâques. /Photo d'archives/Charles Platiau

FRANCFORT/LONDRES/BRUXELLES (Reuters) - HAUSSE DE 0,1% DES VENTES AU DÉTAIL EN AVRIL

Les ventes au détail ont augmenté légèrement moins que prévu en avril, affichant néanmoins leur quatrième mois consécutif de hausse, notamment à la faveur d'achats de boissons et de nourriture pour les fêtes de Pâques selon des données publiées mardi par Eurostat.

Ces ventes au détail ont ainsi progressé de 0,1% en avril par rapport à mars, alors que les économistes interrogés par Reuters avaient anticipé en moyenne une augmentation de 0,2%.

Sur un an, le volume des ventes au détail a progressé de 2,5% en avril, contre une hausse de 2,3% anticipée par les analystes.

Les données de mars ont été révisées, à la baisse pour l'évolution sur un mois, à +0,2% contre +0,3% en première estimation, mais à la hausse sur un an, à 2,5% (contre +2,3%).

Le fait que les ventes au détail progressent pour le quatrième mois de suite suggère que les consommateurs du bloc des 19 pays partageant la monnaie unique ne semblent guère affectés à ce stade par le renchérissement de l'inflation.

Alors qu'elle était de 1,1% en décembre 2016, cette inflation est ressortie à 1,9% au mois d'avril pour revenir, selon une première estimation d'Eurostat, à 1,4% en mai.

Les ventes dans l'alimentation, les boissons et le tabac ont augmenté de 0,6% en avril. Les ventes hors alimentation, incluant celles de vêtements, ont en revanche baissé de 0,4% et celles des ventes d'essence de 0,8%.

Parmi les grands pays du bloc, les ventes au détail ont accusé un repli de 0,2% en Allemagne, première économie de la zone euro, et de 0,1% en France. Elles ont cependant augmenté de 0,6% en Espagne. Les chiffres de l'Italie n'étaient pas disponibles.

Tableau

L'INDICE SENTIX AUGMENTE PLUS QUE PRÉVU

Le moral des investisseurs a atteint en juin son plus haut niveau depuis près d'une décennie, à la faveur de données macro-économiques encourageantes relatives au bloc des 19 membres des pays de la zone euro, selon les résultats, publiés mardi, de cabinet de recherche Sentix.

Son indice mesurant ce moral ressort ainsi à 28,4, après 27,4 en mai, son plus haut niveau depuis juillet 2007 et un consensus Reuters de 27,5.

Le sous-indice mesurant l'évaluation de la situation actuelle par les investisseurs a augmenté à 36,0 contre 34,5 en mai.

"L'évaluation de la situation actuelle grimpe à son plus haut niveau depuis janvier 2008, soulignant qu'il ne s'agit pas simplement d'anticipations passagères, mais qu'elle s'appuie sur des données solides témoignant de la reprise dans la zone euro", précise dans un communiqué le cabinet Sentix, basé à Francfort.

La composante mesurant les anticipations est passé de 20,5 en mai à 21,0.

L'indice Sentix suivant la seule Allemagne a grimpé à 39,2 contre 36,9 en mai, son plus haut niveau depuis mars 2015.

La bonne tenue de l'indice Sentix fait écho à l'indice Ifo du climat des affaires en Allemagne, qui est monté à 114,6 en mai, soit son niveau le plus haut depuis 1991.

Service économique

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below