2 juin 2017 / 11:58 / il y a 3 mois

Gazprom Neft et OMV vont travailler ensemble en Iran

Le russe Gazprom Neft, et l'autrichien OMV travailleront ensemble dans le secteur pétrolier iranien dans le cadre d'un protocole d'accord, a annoncé vendredi ce dernier. /Photo d'archive/Raheb Homavandi

VIENNE (Reuters) - Le russe Gazprom Neft, et l'autrichien OMV travailleront ensemble dans le secteur pétrolier iranien dans le cadre d'un protocole d'accord, a annoncé vendredi ce dernier.

"Les domaines de coopération préliminaires éventuels comprennent l'analyse, l'évaluation et l'étude de certains gisements de pétrole situés sur le territoire de la République islamique d'Iran en coopération avec la Compagnie nationale de pétrole iranien (NIOC)", a déclaré le groupe énergétique autrichien.

OMV pourrait aider Gazprom Neft dans l'évaluation géologique initiale de deux blocs en Iran, a déclaré Vadime Iakovlev, directeur général adjoint de Gazprom Neft, cité dans un communiqué.

OMV a commencé ses opérations en Iran en 2001 en explorant le bloc de Mehr, dans l'ouest du pays, avant d'interrompre ses activités en 2006 en raison de sanctions occidentales à l'égard de Téhéran.

À la faveur d'un allègement de ces sanctions l'an dernier, OMV a signé un protocole avec la NIOC pour des projets situés dans la région de Zagros dans l'ouest de l'Iran et le gisement de Fars, au sud, où les entreprises étrangères ont souvent besoin d'un partenaire local pour opérer.

Shadia Nasralla; Claude Chendjou pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below