1 juin 2017 / 09:10 / il y a 4 mois

La croissance de l'économie italienne révisée à la hausse au 1er trimestre

La croissance de l'économie italienne au premier trimestre, soutenue par la demande intérieure, a été plus élevée que ne l'indiquaient les premières estimations. Le produit intérieur brut (PIB) de la troisième économie de la zone euro a augmenté de 0,4% sur les trois premiers mois de l'année par rapport au trimestre précédent. /Photo d'archives/REUTERS/Stefano Rellandini

ROME (Reuters) - La croissance de l‘économie italienne au premier trimestre, soutenue par la demande intérieure, a été plus élevée que ne l‘indiquaient les premières estimations, montrent les données publiées jeudi par l‘institut national de la statistique (ISTAT), qui a relevé ses perspectives pour l‘ensemble de l‘année.

Le produit intérieur brut (PIB) de la troisième économie de la zone euro a augmenté de 0,4% sur les trois premiers mois de l‘année par rapport au trimestre précédent et non de 0,2% comme annoncé en première estimation.

Sur un an, la croissance a été révisée encore plus nettement à 1,2% au lieu de 0,8%.

L‘ISTAT a également revu à la hausse sa croissance pour les trois derniers mois de 2016 à 0,3% d‘un trimestre à l‘autre et à 1,1% sur un an, contre 0,2% et 1,0% respectivement.

Ces relèvements sont de bon augure pour le gouvernement de Paolo Gentiloni qui vise une croissance d‘au moins 1,1% cette année.

Au premier trimestre, la croissance a été soutenue par les dépenses de consommation et une forte hausse des stocks qui ont compensé une contribution négative du commerce extérieur.

L‘économie italienne est à la traîne de la zone euro depuis plus de dix ans et l‘objectif de croissance du gouvernement pour cette année ne représente que la moitié du taux moyen attendu pour l‘ensemble de la région.

Entre janvier et mars, la croissance dans la zone euro a été de 0,5% par rapport aux trois mois précédents et de 1,7% sur un an, selon les données d‘Eurostat.

L‘acquis de croissance pour l‘Italie, selon l‘ISTAT, à la fin du premier trimestre était de 0,9%, contre 0,6% annoncé auparavant.

Gavin Jones; Claude Chendjou pour le service français, édité par Bertrand Boucey

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below