31 mai 2017 / 07:59 / dans 4 mois

Les Bourses en Europe hésitantes en début de séance

Les principales Bourses européennes sont hésitantes mercredi en début de séance. À Paris, l'indice CAC 40 cède 0,08% vers 07h30 GMT. À Francfort, le Dax prend 0,07% et à Londres, le FTSE gagne 0,19%. /Photo prise le 30 mai 2017/REUTERS

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont hésitantes mercredi en début de séance dans un climat de prudence à l‘approche des réunions monétaires de la Banque centrale européenne (BCE) et de la Réserve fédérale américaine.

À Paris, l‘indice CAC 40 cède 0,08% à 5.301,79 points vers 07h30 GMT. À Francfort, le Dax prend 0,07% et à Londres, le FTSE gagne 0,19%.

L‘indice EuroStoxx 50 de la zone euro est quasiment inchangé, le FTSEurofirst 300 perd 0,06% et le Stoxx 600 abandonne 0,09%.

Les ressources de base pèsent sur la tendance, leur indice sectoriel reculant de 1,4%. Le compartiment du pétrole et du gaz est également dans le rouge (-0,48%) avec des cours du brut orientés à la baisse sur fond de doutes sur l‘efficacité des accords de réduction de la production destinés à désengorger le marché, même si l‘Arabie saoudite et la Russie ont une nouvelle fois insisté ce mercredi sur leur volonté de faire toute ce qu‘il fallait pour stabiliser le marché.

Du côté des valeurs individuelles, Ericsson prend 4,6% après l‘annonce d‘une prise de participation de plus de 5% par l‘investisseur activiste Cevian Capital, qui juge que l‘équipementier télécoms suédois en difficulté a un fort potentiel de rebond.

La plus forte baisse de l‘indice large Stoxx 600 est pour le distributeur allemand Metro, qui cède 3,7% après avoir annoncé une perte trimestrielle dans ses activités d‘électronique grand public.

A Paris, Veolia perd 1,3% après un abaissement par Morgan Stanley de son conseil sur la valeur.

Les investisseurs ont appris avant la séance que l‘inflation avait ralenti davantage qu‘attendu en mai en France, en attendant les chiffres de la zone euro (09h00 GMT).

Plusieurs sources ont indiqué mardi à Reuters que la BCE établirait sans doute lors de sa réunion du 8 juin un diagnostic un peu moins réservé sur la situation économique et irait même jusqu‘à évoquer la possibilité de revenir en partie sur son engagement d‘être encore plus accommodante si la situation le justifiait.

La Fed devrait poursuivre pour sa part quelques jours plus tard la normalisation de sa politique, les investisseurs considérant comme acquis qu‘elle annoncera le 14 juin qu‘elle relève à nouveau ses taux.

La Bourse de Tokyo a fini en baisse de 0,14% et l‘indice regroupant les valeurs d‘Asie et du Pacifique (hors Japon)est stable.

La Bourse de Shanghai a en revanche fini en hausse de 0,24% après la publication d‘un indicateur montrant que la croissance de l‘activité du secteur manufacturier chinois s‘était maintenue en mai, dépassant les attentes des marchés.

Sur l‘ensemble du mois de mai, la Bourse de Shanghai a perdu 1,2%, les investisseurs s‘inquiétant des effets sur les échanges d‘un nouvel arsenal réglementaire.

Sur le marché des changes, le dollar se stabilise face à un panier de devises de référence. L‘euro progresse très légèrement face au billet vert, autour de 1,1192 dollar

Wall Street a terminé mardi en léger repli, après un long week-end de trois jours, alourdie par les secteurs financier et de l‘énergie et après une série d‘indicateurs mitigés à un peu plus de deux semaines de la réunion monétaire de la Fed.

Patrick Vignal, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below