31 mai 2017 / 07:04 / dans 6 mois

France: Net ralentissement du rythme de l'inflation en mai

PARIS (Reuters) - L‘inflation a ralenti davantage qu‘attendu en mai en France, la hausse sur un an des prix à la consommation s‘établissant à 0,8% contre 1,2% en avril, selon une première estimation publiée mercredi par l‘Insee.

L'inflation a ralenti davantage qu'attendu en mai en France, la hausse sur un an des prix à la consommation s'établissant à 0,8% contre 1,2% en avril, selon une première estimation publiée mercredi par l'Insee. /Photo d'archives/REUTERS/Eric Gaillard

L‘indice des prix harmonisés IPCH, qui permet les comparaisons avec les autres pays de la zone euro, a également vu sa progression marquer franchement le pas ce mois-ci, à +0,9% sur un an contre +1,4% en avril.

Le taux d‘inflation harmonisé aux normes européennes s‘avère donc supérieur au consensus des économistes interrogés par Reuters, qui la donnait à 1,1%, mais reste bien en deçà de l‘objectif de la Banque centrale européenne (BCE) d‘un tout petit peu moins de 2%.

La baisse de l‘inflation sur un an résulte principalement du ralentissement marqué des prix de l‘énergie et du fléchissemnt modéré de ceux de l‘alimentation et du tabac, souligne l‘Insee.

Sur le mois, l‘indice des prix à la consommation IPC a augmenté de 0,1%, comme en avril, tandis que l‘IPCH est resté stable.

L‘inflation a également ralenti plus fortement que prévu ce mois-ci en Allemagne, l‘IPCH affichant une augmentation de 1,4% sur un an après une progression de 2% en avril, selon des données préliminaires publiées mardi.

Dans une première estimation publiée mardi, l‘Espagne a aussi fait état d‘une décélération de l‘inflation, qui est retombée à son plus bas niveau depuis décembre, à 2,0%.

La récente hausse des prix à la consommation a alimenté les spéculations sur une réduction du programme de rachat d‘actifs de la BCE mais plusieurs de ses responsables ont indiqué la semaine dernière que l‘inflation restait trop faible pour pouvoir envisager un retrait de la stimulation monétaire.

L‘indice des prix à la consommation définitif d‘avril, le seul valable pour les indexations de contrats privés, rentes viagères, pensions alimentaires ou l‘évolution du Smic, sera diffusé le 16 mai.

Myriam Rivet, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below