29 mai 2017 / 07:40 / dans 4 mois

Les actions européennes en légère baisse, calme en vue

Les principales Bourses européennes ont ouvert en légère baisse lundi mais la séance s'annonce peu animée, les marchés britanniques et américains restant fermés pour cause de jours fériés. À Paris, le CAC 40 perd 0,33% à 5.318,82 points à 07h25 GMT et à Francfort, le Dax cède 0,12%. /Photo d'archives/REUTERS/Peter Nicholls

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert en légère baisse lundi mais la séance s‘annonce peu animée, les marchés britanniques et américains restant fermés pour cause de jours fériés.

À Paris, le CAC 40 perd 0,33% à 5.318,82 points à 07h25 GMT et à Francfort, le Dax cède 0,12%. L‘indice paneuropéen FTSEurofirst 300 abandonne 0,12%, l‘EuroStoxx 50 de la zone euro 0,24% et le Stoxx 600 0,1%.

L‘indice sectoriel Stoxx des valeurs bancaires abandonne 0,34% et parmi les reculs les plus marqués de l‘EuroStoxx 50 figurent Intesa Sanpaolo (-0,99%), ING Groep (-0,59%), Santander (-0,44%) et BNP Paribas (-0,51%).

A Madrid, IAG cède 2,37% après la panne informatique qui a obligé British Airways a annuler des centaines de vols pendant le week-end.

La Bourse de Tokyo a fini pratiquement inchangée dans des volumes au plus bas depuis le mois d‘août et l‘indice MSCI des marchés asiatiques hors Japon abandonne 0,2%. La Bourse de Shanghai est elle aussi restée fermée, ce lundi étant férié en Chine.

Vendredi, Wall Street a terminé proche de l‘équilibre après la révision à la hausse de la croissance du PIB américain au premier trimestre à 1,2% en rythme annualisé. Sur la semaine, le Dow Jones a gagné 1,3%, le S&P 500 1,4% et le Nasdaq 2,1%.

Les investisseurs européens suivront à partir de 13h00 GMT l‘audition de Mario Draghi, le président de la Banque centrale européenne (BCE), au Parlement européen. La suite de la semaine sera animée entre autres par les premiers chiffres de l‘inflation en Allemagne et dans l‘ensemble de la zone euro, ainsi que par ceux des revenus et dépenses des ménages aux Etats-Unis, en attendant le rapport mensuel sur l‘emploi américain, vendredi.

Sur le marché des changes, le dollar est inchangé face à un panier de devises de référence et l‘euro reste proche de 1,1175 dollar. Les cambistes ont peu réagi aux informations sur le nouveau tir d‘un missile nord-coréen de courte portée qui s‘est abîmé au large de la côte est de la péninsule.

L‘attention des cambistes va désormais se porter de plus en plus vers la réunion de politique monétaire de la Fed des 13 et 14 juin. Les contrats à terme sur taux d‘intérêt intègrent une probabilité de plus de 80% d‘un relèvement d‘un quart de point de l‘objectif de taux des fonds fédéraux, à 1,00%-1,25%, selon le baromètre FedWatch de CME Group.

La livre sterling, elle, regagne du terrain face au dollar et à l‘euro après la baisse provoquée en fin de semaine par des sondages montrant que l‘avance des conservateurs sur les travaillistes dans les intentions de vote pour les législatives du 8 juin se réduit.

Le pétrole est en léger repli, le marché restant sur la déception causée par les décisions de l‘Opep jeudi et l‘annonce le lendemain d‘une nouvelle augmentation du nombre de puits en exploitation aux Etats-Unis.

Marc Angrand, édité par Patrick Vignal

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below