28 mai 2017 / 14:39 / dans 6 mois

RPT-Vol inaugural du MS-21 dans la discrétion

MOSCOU (Reuters) - Répétition mastic lead para

Répétition mastic Le MS-21 a effectué dimanche, sans tambour ni trompette, son vol inaugural, ce moyen-courrier représentant la première incursion de la Russie dans l'aviation civile depuis l'effondrement de l'Union soviétique. /Photo prise le 28 mai 2017/REUTERS/Ikrut Corporation

Le MS-21 a effectué dimanche, sans tambour ni trompette, son vol inaugural, ce moyen-courrier représentant la première incursion de la Russie dans l‘aviation civile depuis l‘effondrement de l‘Union soviétique.

La Russie, qui subit le poids de sanctions occidentales pour le rôle qu‘elle a joué dans la crise ukrainienne, tente de relancer sa production industrielle pour être moins dépendante de l‘étranger.

Moscou affirme que l‘avion de ligne MS-21 est supérieur en bien des points à ses homologues occidentaux et qu‘il sera commandé aussi bien en Russie qu‘à l‘étranger.

Le constructeur Irkut et sa société-mère publique United Aircraft Corporation (UAC) ont précisé dans un communiqué qu‘un modèle MS-21-300 avait effectué avec succès un vol d‘une demi-heure à une altitude de 1.000 mètres et à une vitesse de 300 km/h.

“La mission de vol a été réalisée; le vol s‘est bien passé, aucune observation empêchant de pousser les tests plus loin”, aurait déclaré le pilote Olec Kononenko.

La Russie a mis beaucoup d‘entrain à redorer le blason d‘une aéronautique russe terni à l‘époque soviétique et la compagnie aérienne Aeroflot a gagné l‘an passé sa quatrième étoile décernée par le site Skytrax, ce qui la met au même niveau que ses concurrentes d‘Europe et du Moyen-Orient et devant les grandes compagnies américaines telles que Delta et United.

Le biréacteur sera décliné en deux modèles: le MS-21-300, doté de 161 à 200 sièges, et le MS-21-200, équipé de 130 à 165 sièges. La production doit démarrer dans les deux années qui viennent et, selon les médias publics, des contrats sont déjà prêts avec des compagnies aériennes locales et étrangères.

Irkut a dit qu‘il avait pour l‘instant 175 commandes fermes. Le conglomérat militaire public Rostec, dirigé par Sergueï Tchemezov, un proche du président Vladimir Poutine, a fait savoir qu‘il achèterait 85 appareils, dont 50 seraient loués à Aeroflot.

Iouri Slioussar, le président d‘UAC, évalue à 15.000 avions environ la demande mondiale pour le MS-21 dans les 20 prochaines années. “Je suis sûr que les compagnies aériennes apprécieront notre nouvel appareil”, a-t-il dit.

Wilfrid Exbrayat pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below