25 mai 2017 / 16:17 / il y a 6 mois

Les Bourses en Europe varient peu, l'énergie recule

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont connu jeudi des variations modestes dans de faibles volumes d‘échanges en ce jour de l‘Ascension, malgré le net repli du compartiment de l‘énergie dans le sillage d‘une forte baisse des cours du pétrole et d‘un plongeon du groupe britannique de services pétroliers Petrofac.

Les principales Bourses européennes ont connu jeudi des variations modestes dans de faibles volumes d'échanges en ce jour de l'Ascension. À Paris, le CAC 40 a perdu 0,08%. À Francfort, le Dax a cédé 0,17% et à Londres, le FTSE a progressé de 0,04%. /Photo d'archives/REUTERS/Kai Pfaffenbach

À Paris, le CAC 40 a perdu 0,08% (4,18 points) à 5.337,16 points. À Francfort, le Dax a cédé 0,17% et à Londres, le FTSE a progressé de 0,04%. L‘indice paneuropéen FTSEurofirst 300 a perdu 0,07%, l‘EuroStoxx 50 de la zone euro 0,06%, tout comme le Stoxx 600.

La plus forte baisse sectorielle en Europe est pour l‘énergie (-1,19%) avec notamment à Paris un recul de 5,3% pour TechnipFMC, lanterne rouge du CAC et de l‘Eurofirst 300.

La dernière place du Stoxx 600 est pour son concurrent britannique Petrofac, qui a chuté de près de 30% après la mise à pied de son directeur général délégué, Marwan Chedid, dans le cadre d‘une enquête présumée pour corruption en lien avec la société monégasque Unaoil.

Les cours du pétrole cèdent plus de 3%, l‘annonce, largement anticipée, d‘une prolongation pour neuf mois de l‘accord de limitation de la production en vigueur depuis le 1er janvier à l‘issue de la réunion ministérielle de ce jeudi à Vienne entre pays producteurs favorisant des prises de bénéfice.

Le baril de Brent se rapproche de 52 dollars tandis que le brut texan repasse sous la barre de 50 dollars.

La plus forte progression du CAC est pour Safran, qui s‘est adjugé 3,1% au lendemain de la présentation d‘un nouveau projet, révisé à la baisse, de rachat de Zodiac (+0,61%).

A Londres, le gestionnaire d‘actifs britannique Intermediate Capital Group (ICG) a pris 14%, en tête du Stoxx 600, le marché saluant les résultats annuels, marqués par une croissance de 10% des actifs sous gestion, un bénéfice imposable en hausse de 58,9% et un dividende relevé de 23%.

Sur le marché des changes, le dollar abandonne 0,14% face à un panier de référence, non loin du plus bas de six mois et demi touché lundi. L‘euro se stabilise autour de 1,1216 dollar.

La livre, de son côté recule de 0,12% face au billet vert après l‘annonce d‘un ralentissement plus marqué que prévu de la croissance de l‘économie britannique au premier trimestre.

Sur le front de la dette, les rendements obligataires baissent avec les signaux plutôt accommodants lancés par les grandes banques centrales. Celui du Bund allemand à 10 ans cède quatre points de base à 0,36%.

A l‘heure de la clôture en Europe, les indices de Wall Street évoluent dans le vert, toujours portés par les signaux lancés la veille par la Réserve fédérale, qui table sur une accélération de la croissance des Etats-Unis mais plaide pour un resserrement progressif de sa politique.

Patrick Vignal, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below