23 mai 2017 / 05:28 / dans 5 mois

Net redressement de l'attractivité de la France

Le nombre d'investissements étrangers a bondi de 30% en 2016 en France, une évolution nettement plus forte que pour ses principaux concurrents et qui lui permet de rattraper une partie du retard accumulé au cours de la dernière décennie. Les 779 projets d'implantations recensés l'an dernier en France ont entraîné la création d'un total de 16.980 emplois, soit 24% de plus qu'en 2015. /Photo d'archives/REUTERS/Benoit Tessier

PARIS (Reuters) - Le nombre d‘investissements étrangers a bondi de 30% en 2016 en France, une évolution nettement plus forte que pour ses principaux concurrents et qui lui permet de rattraper une partie du retard accumulé au cours de la dernière décennie, selon le baromètre annuel EY de l‘attractivité publié mardi.

Les 779 projets d‘implantations recensés l‘an dernier en France ont entraîné la création d‘un total de 16.980 emplois, soit 24% de plus qu‘en 2015.

Avec ces chiffres, la France surperforme nettement le marché européen, qui a enregistré une croissance de 15% des projets d‘implantation, et consolide sa place de troisième destination du Vieux continent pour les investissements étrangers.

La Grande-Bretagne (1.144 nouveaux projets) reste en tête mais avec une croissance nettement réduite (+7%) qui reflète les incertitudes liées à sa sortie à venir de l‘Union européenne.

L‘Allemagne suit avec 1.063 projets (+12%).

Si l‘on excepte une année 2015 exceptionnelle, où elle a bénéficié notamment d‘un élan de sympathie après les attentats de Paris et Saint-Denis, la France a retrouvé l‘an passé auprès des investisseurs internationaux un niveau de satisfaction proche des niveaux d‘avant-crise (73% contre 76% en 2009).

Cet indicateur avait plongé jusqu‘à 62% en 2014.

Au nombre de ses atouts, les investisseurs citent pour 50% d‘entre eux, soit 13 points de plus en un an, sa capacité d‘innovation et de recherche.

Cet environnement s‘est traduit l‘an passé par l‘accueil de 51 centres de R&D, soit six de plus qu‘en 2015, par des groupes comme Apple, Continental Digital Services, Facebook, Nikon ou Siemens mais aussi le laboratoire pharmaceutique AstraZeneca.

HANDICAPS PERSISTANTS

Parmi les autres atouts de la France, figurent son rayonnement touristique (35% des personnes interrogées), son accessibilité internationale et ses infrastructures (29%).

Par secteurs, la France est parvenue l‘an passé à accueillir autant de projets industriels qu‘en 2015 (212), avec à la clé 5.700 créations d‘emplois.

Les implantations à caractère tertiaire et commercial ont elles bondi de 56%, générant plus de 4.000 emplois.

Le commerce électronique a entraîné de son côté une hausse de 31% des implantations logistiques, à 80 unités, un secteur où des géants comme Amazon, UPS et FeDex ont renforcé leurs activités en France.

Malgré cette embellie, les handicaps de compétitivité de l‘économie française restent présents dans l‘esprit des investisseurs qui souhaitent prioritairement des réformes de la fiscalité (55%), de simplification administrative (46%) et une réglementation du travail plus flexible.

Si le nouveau président Emmanuel Macron a promis d‘agir sur ces sujets, la prudence des investisseurs reste de mise, seuls 27% tablant sur une amélioration au cours des trois prochaines années, soit trois points de plus seulement qu‘en 2016.

Ce baromètre annuel a été réalisé auprès de 203 dirigeants d‘entreprise interrogés dans 26 pays du 6 au 22 mars.

Les nouvelles implantations ont été recensées dans 43 pays européens et n‘intègrent pas des unités comme les hôtels, les surfaces de vente ou de restauration et, s‘agissant de l‘emploi, ne tiennent compte que des créations et non, comme c‘est dans le cadre du classement annuel de Business France, des emplois sauvegardés par de nouveaux investissements.

Yann Le Guernigou, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below