22 mai 2017 / 10:32 / dans 6 mois

EDF dément vouloir repousser à 2050 l'objectif de 50%

PARIS (Reuters) - EDF a démenti lundi les informations de BFMTV selon lesquelles le groupe aurait un plan visant à repousser à 2050 l‘objectif d‘abaisser à moins de 50% la part du nucléaire dans la production électrique.

EDF a démenti lundi les informations de BFMTV selon lesquelles le groupe aurait un plan visant à repousser à 2050 l'objectif d'abaisser à moins de 50% la part du nucléaire dans la production électrique. /Photo d'archives/PREUTERS/Stéphane Mahé

“EDF dément formellement les rumeurs malveillantes sur l‘existence d‘un plan secret fixant à 2050 l‘objectif de 50%”, écrit le groupe sur son compte twitter.

“EDF s‘inscrit dans le cadre de la loi de transition énergétique”, ajoute-t-il, réaffirmant qu‘il entend s‘engager avec le nouveau gouvernement pour participer activement à cette transition énergétique.

Le nouveau ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, a confirmé pour sa part l‘objectif de voir la part de l‘électricité d‘origine nucléaire passer de 75% à 50% en 2025 et assuré que la centrale de Fessenheim (Haut-Rhin) serait fermée.

“Le groupe planche sur la prolongation pendant 10 ou 20 ans de l‘exploitation des 58 réacteurs nucléaires français. Arrêtés entre 2030 et 2050, ils seront remplacés par une vingtaine de nouveaux EPR”, écrit pour sa part BFMTV sur son site internet.

Jean-Michel Bélot, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below