3 mai 2017 / 07:15 / dans 7 mois

Google et le fisc italien seraient proches d'un accord

MILAN (Reuters) - Rome et Alphabet, la maison mère de Google, sont sur le point de conclure cette semaine un accord portant sur un contentieux fiscal, a-t-on appris mercredi de sources proches du dossier.

Rome et Alphabet sont sur le point de conclure cette semaine un accord portant sur un contentieux fiscal. /Photo prise le 24 mars 2017/REUTERS/Lucy Nicholson

“Nous sommes très proches d‘une solution avec Google”, a déclaré quant à elle la responsable de l‘autorité fiscale italienne, Rossella Orlandi, citée par le quotidien La Repubblica.

Une source avait dit en janvier à Reuters que le fisc italien étudiait une proposition de Google de lui verser entre 270 et 280 millions d‘euros pour solder un différend fiscal.

La brigade financière italienne soupçonne Google d‘avoir échappé à l‘impôt en Italie entre 2009 et 2013 en omettant de payer quelque 227 millions d‘euros, ce qui pourrait déboucher sur de lourdes sanctions.

Dans son interview accordée à La Repubblica, Rossella Orlandi a déclaré que le gouvernement s‘intéressait aussi aux plates-formes numériques de location immobilière comme Airbnb.

Francesca Landini; Claude Chendjou pour le service français, édité par Jean-Stéphane Brosse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below