2 mai 2017 / 21:09 / il y a 6 mois

Apple: Baisse inattendue des ventes de l'iPhone au 2e trimestre, l'action recule

Apple a fait état mardi d'une baisse inattendue des ventes de l'iPhone au cours des trois premiers mois de 2017 expliquant cette contreperformance par des reports d'achats de ses clients dans l'attente du lancement de l'édition du dixième anniversaire de son produit-phare. /Photo prise le 25 mars 2017/REUTERS

SAN FRANCISCO (Reuters) - Apple a fait état mardi d‘une baisse inattendue des ventes de l‘iPhone au cours des trois premiers mois de 2017 et expliqué cette contre-performance par des reports d‘achats de ses clients dans l‘attente du lancement de l‘édition du dixième anniversaire de son produit-phare.

Le groupe américain, sous pression des investisseurs pour qu‘il distribue une partie de son trésor de guerre de plus de 250 milliards de dollars (230 milliards d‘euros), a relevé de 50 milliards de dollars son programme de restitution aux actionnaires en augmentant ses autorisations de rachats d‘actions de 35 milliards de dollars et en relevant son dividende trimestriel de 10,5%.

Dans les transactions d‘après Bourse, l‘action Apple cède 1,9% à 144,65 dollars.

Apple a vendu 50,76 millions d‘exemplaires de l‘iPhone au cours du trimestre janvier-mars, le deuxième de son exercice fiscal 2017, contre 51,19 millions un an auparavant.

Les analystes financiers prévoyaient en moyenne des ventes de 52,27 millions d‘unités, selon FactSet.

La directeur financier, Luca Maestri, a relativisé la baisse du nombre d‘unités vendues en mettant en avant les spécificités de comptabilisation de ses ventes par Apple.

Le groupe fait état des ventes dites “sell-in” qui correspondent au nombre d‘exemplaires de l‘iPhone vendus aux distributeurs plutôt que les ventes dites “sell-through”, c‘est à dire effectivement réalisées avec les consommateurs finaux.

Maestri a dit qu‘Apple avait réduit les stocks au sein de son réseau de distribution au détail de 1,2 million d‘unités au cours du trimestre, ce qui signifie que les ventes “sell-through” ont porté sur 52 millions d‘unités.

En dépit du recul des ventes publiées en volume, le chiffre d‘affaires de l‘iPhone a progressé de 1,2% sur le trimestre, grâce à un prix moyen plus élevé.

DIXIÈME ANNIVERSAIRE

Les attentes des investisseurs sont fortes autour du lancement en septembre de la nouvelle gamme de l‘iPhone qui marquera le dixième anniversaire du produit et dont ils espèrent qu‘il permettra de donner un coup de fouet aux ventes.

Apple lance généralement ses nouveaux modèles de l‘iPhone en septembre et les ventes bondissent ensuite en période de fin d‘année avant que la demande ne ralentisse, les acheteurs attendant le renouvellement suivant.

La gamme du dixième anniversaire de l‘iPhone pourrait intégrer de nouvelles fonctionnalités comme le rechargement sans fil, la reconnaissance faciale 3D et un écran incurvé.

“Il y a un ralentissement général de la demande de téléphones avec lequel il faut composer et des anticipations d‘améliorations majeures, tout cela atténue le choc du ratage de ce trimestre”, a dit James McQuivey, analyste chez Forrester Research. “Si nous voyons Apple minimiser les attentes avant le prochain cycle d‘améliorations, cela pourrait signifier que le groupe n‘est pas confiant dans sa capacité à les dépasser.”

Pour le troisième trimestre, Apple prévoit un chiffre d‘affaires compris entre 43,5 et 45,5 milliards de dollars, inférieur donc au consensus Thomson Reuters I/B/E/S qui le donne à 45,6 milliards.

Les analystes s‘attendent en moyenne à ce qu‘Apple vende 42,31 millions exemplaires de l‘iPhone sur le trimestre en cours.

Le bénéfice net du deuxième trimestre est ressorti à 11,03 milliards de dollars, soit 2,10 dollars par action, contre 10,52 milliards de dollars (1,90 dollar par action) un an auparavant.

Les analystes s‘attendaient en moyenne à un bénéfice par action de 2,02 dollars par action, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Le chiffre d‘affaires a progressé de 4,6% à 52,90 milliards de dollars sur le trimestre contre 53,02 milliards attendu par les analystes.

BAISSE DU CA DANS LA RÉGION “GRANDE CHINE”

Sur janvier-mars, les activités de services du groupe, qui incluent l‘AppStore, Apple Pay et iCloud, ont enregistré une croissance de 17,5% de leur chiffre d‘affaires à 7,04 milliards de dollars.

“Nous sommes particulièrement encouragés par le fait que le chiffre d‘affaires des activités de services n‘est absolument pas aussi cyclique que celui des produits”, a commenté Neil Saunders, directeur général de GlobalData Retail, dans une note.

Autre point faible des résultats, le chiffre d‘affaires dans la zone “Grande Chine” a chuté de 14% sur un an à 10,73 milliards de dollars en raison de la concurrence de produits moins chers de producteurs locaux.

Maestri a dit que les ventes de Mac et les facturations des activités de services avaient été solides en Chine sur le trimestre.

“La performance que nous constatons en Chine devrait s‘améliorer au fur et à mesure de l‘année”, a dit le directeur financier.

La marge brute du groupe est ressortie à 38,9%, légèrement au-dessus des attentes des analystes qui étaient en moyenne à 38,7% en dépit d‘une hausse des prix des puces mémoires.

Apple a dit s‘attendre à une marge brute comprise entre 37,5% à 38,5% au troisième trimestre contre 38,3% attendu par les analystes, selon le consensus FactSet.

Anya George Tharakan à Bangalore et Stephan Nellis à San Francisco, Marc Joanny pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below