2 mai 2017 / 17:29 / il y a 7 mois

Cerberus et Sycamore candidats au rachat de Staples

(Reuters) - Cerberus Capital Management et Sycamore Partners sont les deux sociétés de capital-investissement qui étudient activement la possibilité d‘un rachat de Staples, le numéro un de la distribution de fournitures de bureaux aux Etats-Unis, a-t-on appris mardi de plusieurs sources proches du dossier.

Cerberus Capital Management et Sycamore Partners sont les deux sociétés de capital-investissement qui étudient activement la possibilité d'un rachat de Staples. /Photo d'archives/REUTERS/Jim Young

Staples a discuté avec plusieurs fonds d‘investissement au cours des dernières semaines sur une éventuelle cession, ont ajouté les sources.

Cerberus et Sycamore font figure de favoris après la défection d‘autres acquéreurs potentiels qui ont été découragés par l‘ampleur des défis auxquels Staples est confronté, ont ajouté les sources. Le groupe doit notamment changer de modèle en visant davantage les entreprises.

Clayton Dubilier & Rice, Advent International et Bain Capital figurent parmi les sociétés de capital-investissement ayant également eu des discussions avec Staples mais leur intérêt pour cette cible à nettement faibli, ont dit les sources.

La difficulté de rentabiliser en quelques années leur investissement constitue un obstacle majeur pour les sociétés de capital-investissement, ont-elles expliqué.

Les fonds d‘investissement sont également perturbés par le contraste entre le succès de ses activités de gros et celles de détail, qui sont à la traîne, selon les sources. Les 1.255 magasins Staples aux Etats-Unis et les 304 implantés au Canada représentent toujours une charge financière pour la société, même si elle a annoncé récemment son intention de céder une soixantaine de points en vente en Amérique du Nord.

Staples continue d‘explorer une vente et il n‘y a aucune certitude sur la conclusion d‘un accord avec Cerberus ou Sycamore Partners, ont déclaré les sources sous couvert d‘anonymat en raison du caractère confidentiel du dossier.

Staples, Cerberus, Sycamore Partners, Clayton Dubilier, Advance et Bain ont refusé de commenter ces informations.

Staples et son concurrent Office Depot ont tenté l‘an dernier de fusionner avant de renoncer à ce projet après une décision défavorable de la justice fédérale américaine, qui y voyait une remise en cause de la concurrence.

Depuis, les deux entreprises ont annoncé des plans de restructuration et vendu la plupart de leurs activités en Europe pour se concentrer sur l‘Amérique du Nord.

Staples souffre depuis cinq ans de la baisse de son chiffre d‘affaires, pénalisé par la concurrence de grands distributeurs généralistes comme Wal-Mart Stores, Amazon.com ou encore la chaîne de magasins d‘entrepôt Costco Wholesale.

Claude Chendjou pour le service français, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below