2 mai 2017 / 16:19 / dans 7 mois

La BCE craint une "course" pour attirer les banques britanniques

FRANCFORT (Reuters) - La Banque centrale européenne (BCE) redoute l‘impact que pourrait avoir une “course” entre pays de l‘Union européenne qui viserait à attirer les banques britanniques dans la perspective du Brexit en assouplissant certaines contraintes réglementaires, a déclaré mardi Danièle Nouy, la responsable de la supervision au sein de l‘institution.

La BCE redoute l'impact que pourrait avoir une "course" entre pays de l'Union européenne qui viserait à attirer les banques britanniques dans la perspective du Brexit en assouplissant certaines contraintes réglementaires. /Photo prise le 27 avril 2017/REUTERS/Kai Pfaffenbach

“Les banques qui arriveraient pourraient exploiter ces différences et déclencher une course au moins disant en matière de supervision”, a-t-elle dit.

“Un tel scénario nous inquiète, particulièrement pour ce qui concerne les grandes filiales de pays tiers.”

Elle a répété souhaiter que ces filiales soient rattachées à des holdings connues sous l‘appellation de “maisons mères intermédiaires” et placées sous l‘autorité des autorités européennes de supervision.

Francesco Canepa; Marc Angrand pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below