2 mai 2017 / 07:33 / il y a 4 mois

Eurazeo veut faire de CPK un champion français de la confiserie

Eurazeo a annoncé lundi vouloir faire du nouvel ensemble CPK, regroupant les marques de confiserie rachetées il y a un an à Mondelez International, un champion français de la confiserie et du chocolat. /Photo d'archives/Gleb Garanich

PARIS (Reuters) - Eurazeo a annoncé lundi vouloir faire du nouvel ensemble CPK, regroupant les marques de confiserie rachetées il y a un an à Mondelez International, un champion français de la confiserie et du chocolat.

La société d'investissement avait annoncé en mars 2016 son projet de rachat des marques Poulain, Carambar, Krema ou La Pie Qui Chante auprès du géant américain de l'agroalimentaire.

"Après plus d'un an de préparation (...) la société est aujourd'hui autonome et opérationnelle", indique Eurazeo dans un communiqué.

L'entreprise va bénéficier d'un plan d'investissement industriel de près de 35 millions d'euros qui devrait lui permettre de fabriquer en France la totalité de ses produits d'ici à 2020.

Eurazeo, qui précise que les investissements en marketing et en publicité de CPK seront quasiment triplés, entend faire du nouveau groupe, à terme, "un champion de son secteur".

La société réalise aujourd'hui un chiffre d'affaires d'environ 250 millions d'euros, auquel s’ajoute une activité de sous-traitance confiée par Mondelez International pendant les premières années.

Elle vise, d'ici cinq ans, une croissance organique supérieure à 20% pour ses marques et une marge d'Ebitda d'environ 15%, en ligne avec le secteur.

CPK n'a pas de dette et sa valeur d’entreprise ressort à 157 millions d'euros, pour une trésorerie de 63 millions permettant notamment de financer son plan d'investissement industriel.

Eurazeo détient 68% du capital de CPK, pour un investissement de 164 millions d'euros qui permettra de financer à la fois les actifs, les frais de transaction et les ressources opérationnelles mobilisées depuis plus d'un an.

CPK pourra également bénéficier de la flexibilité financière ainsi que du réseau international d'Eurazeo, implantée en Chine, au Brésil et aux Etats-Unis.

Un groupe de co-investisseurs, incluant le management, détient quant à lui les 32% restants de CPK. Parmi les partenaires stratégiques, Pierre Le Tanneur, ancien directeur général de Spotless (Eau Ecarlate, K2r) a été nommé président non-exécutif du conseil de surveillance.

Patrick Mispolet et Matthieu Maillot, respectivement anciens directeur général France-Belgique et directeur financier du groupe Orangina–Schweppes, deviennent quant à eux administrateurs indépendants.

Pascale Denis, édité par Bertrand Boucey

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below