27 avril 2017 / 07:00 / dans 7 mois

Roche annonce un chiffre d'affaires meilleur que prévu au 1er trimestre

ZURICH (Reuters) - Roche Holding a annoncé jeudi un chiffre d‘affaires au premier trimestre en hausse de 4%, supérieur aux attentes, soutenu à la fois par ses nouveaux traitements du cancer mais aussi par des médicaments plus anciens.

Roche Holding a annoncé jeudi un chiffre d'affaires au premier trimestre en hausse de 4%, supérieur aux attentes, soutenu à la fois par ses nouveaux traitements du cancer mais aussi par des médicaments plus anciens. Les ventes du leader mondial de l'oncologie ont atteint 12,94 milliards de francs suisses (11,95 milliards d'euros). /Photo d'archives/REUTERS/Pascal Lauener

Les ventes du leader mondial de l‘oncologie ont atteint 12,94 milliards de francs suisses (11,95 milliards d‘euros), alors que les analystes tablaient en moyenne sur 12,704 milliards de francs, selon le consensus Thomson Reuters.

Le directeur général Severin Schwan table sur les ventes de nouveaux anti-cancéreux, notamment le Tecentriq et le Perjeta, ou de nouveaux médicaments, comme l‘Ocrevus contre la sclérose en plaques, pour compenser l‘expiration des brevets qui exposera bientôt certains de ses médicaments à la concurrence des génériques. Ce sera notamment le cas pour l‘Avastin, le Rituxan et l‘Herceptin.

Cependant, les ventes de ces trois derniers traitements ont représenté plus du tiers du chiffre d‘affaires au premier trimestre, une performance bien supérieure aux attentes.

“Nous avons commencé l‘année avec un bon niveau de croissance au sein de nos deux divisions Pharmaceuticals et Diagnostics et d‘importants résultats positifs issus d‘études cliniques”, a déclaré Schwan, qui a rappelé l‘homologation aux Etats-Unis d‘Ocrevus.

Les ventes de la division médicaments, la plus importante, ont augmenté de 4% à 10,2 milliards de francs, tandis que celles des diagnostics ont progressé de 6% à 2,77 milliards de francs.

Les ventes du Tecentriq, qui traite le cancer du poumon et de la vessie, se sont élevées à 113 millions de francs.

Les ventes du Perjeta, un traitement du cancer du sein, ont grimpé de 19% à 524 millions de francs.

Les ventes de l‘Avastin ont en revanche baissé de 2% à 1,68 milliard de francs, tandis que celles du Rituxan ont progressé de 4% à 1,9 milliard de francs et celles de l‘Herceptin, de 2% à 1,76 milliard de francs.

Le groupe suisse, qui a confirmé ses objectifs de 2017, publiera ses résultats détaillés en juillet.

John Miller; Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below