26 avril 2017 / 14:09 / il y a 4 mois

Wall Street ouvre sans tendance claire, sous une pluie de résultats

La Bourse de New York est pratiquement inchangée en début de séance mercredi, alors que les investisseurs attendent les précisions de Donald Trump sur son programme de baisses d'impôts et que la journée s'annonce une nouvelle fois marquée par les résultats d'entreprises. Après un quart d'heure d'échanges, l'indice Dow Jones gagne 7,91 points, soit 0,04%, à 21.004,03. /Photo prise le 28 décembre 2016/Andrew Kelly

(Reuters) - La Bourse de New York est pratiquement inchangée en début de séance mercredi, alors que les investisseurs attendent les précisions de Donald Trump sur son programme de baisses d'impôts et que la journée s'annonce une nouvelle fois marquée par les résultats d'entreprises.

Après un quart d'heure d'échanges, l'indice Dow Jones gagne 7,91 points, soit 0,04%, à 21.004,03. Le Standard & Poor's 500, plus large, est stable à 2.388,8 et le Nasdaq Composite abandonne 0,02% à 6.024,50 après un nouveau record à 6.037,22.

Après la déception provoquée par son incapacité à faire adopter par le Congrès son projet de réforme de l'assurance santé, le président américain s'attaque à la fiscalité, son autre projet majeur de campagne, ce qui pourrait redonner confiance aux investisseurs.

Son secrétaire au Trésor, Steve Mnuchin, a déclaré mercredi que ce plan représenterait "la plus importante baisse d'impôt" de l'histoire des Etats-Unis et confirmé que le taux de l'IS serait ramené à 15%.

"Le marché ne va pas interpréter négativement le plan de Trump, mais il y a des obstacles sur le chemin, comme dans tout ce que dit ou fait Donald Trump", prévient toutefois Andre Bakhos, directeur général de Janlyn Capital dans le New Jersey.

En attendant la présentation officielle du projet, ce sont les très nombreux résultats de sociétés qui animent le début de séance.

Le fabricant de produits de grande consommation Procter & Gamble perd 1,87%, la plus forte baisse du Dow, après un recul de 8,3% de son bénéfice au premier trimestre.

Boeing cède 1,48% après avoir enregistré une baisse du chiffre d'affaires, qui occulte la hausse de ses bénéfices.

A la hausse, Twitter bondit de 11,19% après une croissance du nombre d'usagers actifs mensuels inédite depuis plus d'un an, ainsi qu'un bénéfice trimestriel bien meilleur que prévu.

Au moment de l'ouverture de Wall Street, les bourses européennes évoluaient en ordre dispersé, Paris gagnant 0,11% tandis que Francfort cédait quelques points et que l'indice large Stoxx 600 progressait de 0,2%.

Sur le marché des changes, le dollar est en hausse face à un panier de devises de référence alors que l'euro se replie sous 1,09 dollar, après un pic à 1,0950 mardi. En hausse de 1,5% depuis le début de la semaine, il pourrait souffrir de la prudence des cambistes avant la réunion de politique monétaire de la Banque centrale européenne (BCE) jeudi.

Les cours de pétrole évoluent, quant à eux en baisse avant les statistiques hebdomadaires de l'Energy Information Administration (EIA). Les données de l'American Petroleum Institute (API) ont fait état d'une augmentation des stocks aux Etats-Unis, semant une nouvelle fois le doute sur la capacité de l'Opep à réduire la production.

Laetitia Volga, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below