26 avril 2017 / 05:48 / dans 7 mois

Capgemini se redresse aux USA, mais le Royaume-Uni pèse

PARIS (Reuters) - Capgemini a annoncé mercredi avoir augmenté son chiffre d‘affaires trimestriel grâce à un redressement en Amérique du Nord et malgré un net recul au Royaume-Uni.

Capgemini a annoncé mercredi avoir augmenté son chiffre d'affaires trimestriel grâce à une forte progression en Europe continentale et une amélioration en Amérique du Nord. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

Le numéro un européen des services informatiques confirme dans un communiqué viser pour 2017 une marge opérationnelle encore améliorée à un niveau compris entre 11,7% et 11,9%, une croissance de 3,0% de son chiffre d‘affaires à taux de change constants et un “free cash flow” organique supérieur à 950 millions d‘euros.

Capgemini, dont les principaux concurrents sont les américains Accenture et IBM et le français Atos, a réalisé au premier trimestre un chiffre d‘affaires de 3,171 milliards d‘euros, en hausse de 2,8% à taux de change constants.

Le groupe note cependant un recul de 7,6% de son chiffre d‘affaires au Royaume-Uni et en Irlande dans le sillage de la baisse du secteur public à la suite de la réinternalisation anticipée d‘un contrat avec le fisc britannique (HRMC).

Dans le secteur privé de cette zone, même si la croissance a ralenti aux environs de 4%-6% contre un rythme à deux chiffres l‘an passé, le portefeuille commercial laisse présager une légère accélération au second semestre, a souligné le PDG Paul Hermelin lors d‘une conférence téléphonique.

Atos a de son côté fait état lundi d‘une solide dynamique commerciale au premier trimestre en France malgré les échéances électorales et au Royaume-Uni en dépit du déclenchement du Brexit.

Paul Hermelin a dit lui aussi ne pas percevoir d‘attentisme chez ses clients en France.

Les prises de commandes du groupe ont baissé de 3,2% à taux de change constants, à 3,001 milliards d‘euros, par rapport à un premier trimestre 2016 marqué par le renouvellement d‘un grand contrat dans le secteur public au Royaume-Uni.

En Amérique du Nord, la première région du groupe, Capgemini a réduit le recul de son chiffre d‘affaires à 0,2% à taux de change constants (contre -3,1% au quatrième trimestre) et confirme viser une amélioration régulière pour atteindre un rythme d‘environ 5% en fin d‘année.

“Il n‘y a pas d‘alerte macroéconomique”, a souligné Paul Hermelin au sujet de l‘Amérique du Nord. “Le marché est en train de s’améliorer.”

International Business Machines a annoncé le 18 avril une baisse plus forte que prévu de son chiffre d‘affaires pour la première fois en cinq trimestres en raison de la faiblesse de la demande pour ses services informatiques.

Edité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below