20 avril 2017 / 16:29 / il y a 6 mois

La Bourse de Paris brille dans le sprint vers le premier tour

PARIS (Reuters) - La Bourse de Paris a surclassé jeudi les autres places financières européennes, les investisseurs apparaissant convaincus d‘un scénario favorable aux marchés lors du premier tour, dimanche, de l‘élection présidentielle en France.

La Bourse de Paris a surclassé jeudi les autres places financières européennes. Le CAC 40, soutenu en outre par une série de résultats trimestriels bien accueillis, a bouclé sa meilleure séance depuis le 1er mars en gagnant 74,18 points (1,48%). A Francfort, le Dax a gagné 0,09% et à Londres, le FTSE a pris 0,06%. /Photo d'archives/REUTERS/Christian Hartmann

Le CAC 40, soutenu en outre par une série de résultats trimestriels bien accueillis, a bouclé sa meilleure séance depuis le 1er mars en gagnant 74,18 points (1,48%) à 5.077,91 points.

A Francfort, le Dax a gagné 0,09% et à Londres, le FTSE a pris 0,06%. L‘indice EuroStoxx 50 de la zone euro a gagné 0,56%, le FTSEurofirst 300 0,25% et le Stoxx 600 0,23%.

En France, Emmanuel Macron reste en tête des intentions de vote devant Marine Le Pen, selon deux sondages publiés jeudi qui témoignent d‘une stabilité générale des scores des différents candidats.

“Il apparaît que les marchés pensent qu‘Emmanuel Macron sera au second tour, la seule inconnue étant la personne qui sera en face de lui”, écrit l‘analyste Michael Hewson (CMC Markets). “Cette option est considérée comme favorable par les marchés et susceptible de faire grimper encore les actions françaises et l‘euro. Il ne s‘agit toutefois que de la meilleure option parmi d‘autres, pas toutes particulièrement bonnes”, ajoute-t-il.

La cote a par ailleurs été animée par les publications de résultats qui confirment l‘amélioration globale de la conjoncture.

Schneider Electric (+2,97%) affiche ainsi l‘une des meilleures progressions de l‘EuroStoxx 50 après un bon début d‘année marqué par une croissance organique solide de 3,1%.

Publicis prend pour sa part 2,77%, permettant au secteur des médias de gagner 0,7%, après un trimestre supérieur aux attentes.

Les meilleures performances sectorielles sont pour l‘automobile (+0,99%), avec +3,89% pour Peugeot, et les banques, qui poursuivent leur rebond, le compartiment prenant 0,76%. BNP Paribas gagne 3,96%, en tête du CAC, et Société générale 2,8%.

Sur le marché obligataire, à trois jours de l‘ouverture des bureaux de vote en France, le rendement des emprunts français à dix ans recule autour de 0,86%, tandis que l‘écart de rendements entre titres français et allemands se resserre autour 62 points de base.

L‘euro, lui, progresse à 1,0773 dollar (+0,6%), profitant de la faiblesse persistante du billet vert et de l‘optimisme ambiant sur l‘élection française. Le dollar abandonne 0,3% face à un panier de devises de référence.

Dans ce contexte, la livre sterling a gagné 0,5% face à la devise américaine, autour de 1,284 dollar, pénalisant les valeurs exportatrices de la Bourse de Londres.

A l‘heure de la clôture en Europe, la Bourse de New York évolue dans le vert, la saison des publications des résultats d‘entreprises ayant connu un bon départ, ce qui éclipse des statistiques économiques en demi-teinte.

Patrick Vignal, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below