12 avril 2017 / 15:12 / dans 7 mois

L'embouteilleur Refresco rejette une offre de rachat de 1,4 milliards d'euros

AMSTERDAM (Reuters) - Le spécialiste de l‘embouteillage néerlandais Refresco a annoncé mercredi avoir rejeté une offre de rachat de 1,4 milliard d‘euros du fonds de capital investissement PAI Partners, jugée insuffisante par son conseil d‘administration.

Le spécialiste de l'embouteillage néerlandais Refresco a annoncé mercredi avoir rejeté une offre de rachat de 1,4 milliard d'euros du fonds de capital investissement PAI Partners, jugée insuffisante par son conseil d'administration. /Photo d'archives/REUTERS/Nicky Loh

“Refresco a informé PAI que les termes et les conditions proposés ne méritaient pas un examen plus approfondi et a par conséquent rejeté la proposition”, a déclaré la société.

Refresco a été créé en 1999 et est coté depuis deux ans. Il conditionne jus de fruits et boissons non alcoolisées pour des marques de distributeurs en Europe et aux Etats-Unis.

Le groupe emploie 5.500 personnes et possède des sites de production au Benelux, en Finlande, en France, en Allemagne, en Italie, en Pologne, en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis.

Refresco a publié un bénéfice net de 81,5 millions d‘euros en 2016 pour un chiffre d‘affaires de 2,1 milliards d‘euros.

Le titre Refresco prenait plus de 9% à 16,54 euros à la Bourse d‘Amsterdam vers 13h50 GMT.

Thomas Escritt; Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below