5 avril 2017 / 11:10 / dans 8 mois

Les marchés actions en hausse timide, la géopolitique pèse

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes, Francfort exceptée, sont en hausse symbolique mercredi à mi-séance et Wall Street est attendue sans grand changement, le contexte géopolitique continuant d‘inciter les investisseurs à la prudence malgré des signaux macroéconomiques positifs et la remontée des prix des matières premières.

Les Bourses européennes, Francfort exceptée, sont en hausse symbolique mercredi à mi-séance et Wall Street est attendue sans grand changement, le contexte géopolitique continuant d'inciter les investisseurs à la prudence malgré des signaux macroéconomiques positifs et la remontée des prix des matières premières. À Paris, le CAC 40 gagne 0,1% (5,18 points) à 5.106,31 points vers 10h35 GMT et à Londres, le FTSE grignote 0,08%. À Francfort, le Dax abandonne 0,31%. /Photo d'archives/REUTERS/John Schults

À Paris, le CAC 40 gagne 0,1% (5,18 points) à 5.106,31 points vers 10h35 GMT et à Londres, le FTSE grignote 0,08%. L‘indice paneuropéen FTSEurofirst 300 prend 0,1% et le Stoxx 600 0,07% tandis que l‘EuroStoxx 50 de la zone euro est inchangé. À Francfort, le Dax abandonne 0,31%.

L‘indice phare allemand est handicapé par le fait qu‘il n‘est quasiment pas exposé aux matières premières, alors que celles-ci affichent les progressions les plus marquées (+1,21% pour le Stoxx du pétrole et du gaz, +1,12% pour celui des ressources de base) avec la remontée des cours des métaux et du pétrole.

Le cuivre est en hausse de 1%, le nickel s‘adjuge plus de 2% et sur le marché pétrolier, soutenu par des chiffres suggérant une baisse des stocks aux Etats-Unis, le Brent prend 0,9% après avoir touché un plus haut de près d‘un mois tandis que le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) gagne 0,94%.

A Paris, TechnipFMC est en tête du CAC avec un gain de 2,69% et à Londres, les groupes miniers Antofagasta (+1,91%) et BHP Billiton (+1,79%) engrangent les plus fortes hausses du FTSE.

En baisse, JCDecaux (-3,96%) subit l‘un des reculs les plus marqués du Stoxx 600 après des avis défavorables d‘analystes.

Iliad abandonne 2,57% après le placement privé d‘un peu plus de 1% du capital effectué par Xavier Niel, qui reste premier actionnaire du groupe.

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street pratiquement inchangée après la légère hausse enregistrée la veille.

Le nouveau tir d‘un missile balistique nord-coréen en direction de la mer du Japon a ravivé les inquiétudes suscitées par les tensions autour de la péninsule coréenne à la veille de la rencontre en Floride entre les présidents américain et chinois.

Le dollar a cédé du terrain en réaction à la nouvelle face à un panier de devises de référence avant de revenir à l‘équilibre. Le yen et le franc suisse, eux, sont orientés à la hausse. L‘euro se traite autour de 1,0665 dollar, en léger recul.

Sur le front macroéconomique, les indices PMI définitifs des services en Europe ont confirmé la bonne santé du secteur tertiaire, l‘indice composite, baromètre de l‘activité du secteur privé, inscrivant un plus haut de près de six ans.

Aux Etats-Unis, les investisseurs attendent les résultats de l‘enquête mensuelle ADP sur l‘emploi dans le secteur privé, deux jours avant le rapport mensuel du département du Travail, et l‘indice ISM des services, avant la publication, à 18h00 GMT, du compte rendu de la réunion de politique monétaire de mars de la Réserve fédérale.

Marc Angrand, édité par Patrick Vignal

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below