4 avril 2017 / 14:08 / dans 8 mois

Wall Street stable dans un contexte de prudence généralisée

(Reuters) - Wall Street a ouvert sans grand changement mardi, la prudence dominant sur les marchés avant la première réunion entre les présidents américain et chinois prévue en fin de semaine et la publication du rapport mensuel sur l‘emploi aux Etats-Unis.

Wall Street a ouvert sans grand changement mardi, la prudence dominant sur les marchés avant la première réunion entre les présidents américain et chinois prévue en fin de semaine et la publication du rapport mensuel sur l'emploi aux Etats-Unis. /Photo prise le 7 février 2017/REUTERS/Brendan McDermid

Dans les premières minutes après l‘ouverture, l‘indice Dow Jones perd 17,56 points, soit 0,08%, à 20.632, points. Le Standard & Poor’s 500, plus large, recule de 0,14% à 2.355,34 points et le Nasdaq Composite cède 0,01% à 5.894,40 points.

“Les opérateurs de marché gardent un oeil attentif sur les différents événements politiques à venir et ne devraient pas accroître leurs prises de risque avant ce qui pourrait être une réunion cruciale entre Donald Trump et Xi Jinping”, indique Peter Cardillo, économiste chez First Standard Financial.

Le président américain a prévenu la semaine dernière que sa rencontre avec son homologue chinois s‘annonçait “très difficile”.

Les opérateurs de marché attendent par ailleurs la publication, mercredi, du compte-rendu de la dernière réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale et celle, vendredi, du rapport mensuel sur l‘emploi aux Etats-Unis.

Des données du département du Commerce publiées mardi ont montré que le déficit commercial des Etats-Unis avait diminué plus que prévu en février avec des exportations au plus haut depuis deux ans et des importations freinées vraisemblablement par un ralentissement de la demande intérieure.

Ces chiffres ont alimenté la progression du dollar, qui gagne 0,2% face à un panier de devises de référence. Le billet vert gagne également du terrain face à l‘euro, qui évolue autour de 1,0650.

Aux valeurs, Acuity brands chute de 13,2%, accusant le plus fort repli du S&P-500 après la publication de résultats inférieurs aux attentes pour le deuxième trimestre.

Nvidia perd 4,5%, pénalisé par l‘abaissement du conseil de Pacific Crest de “pondération en ligne avec le secteur” à “sous-pondérer”.

A l‘inverse, Staples grimpe de 11% après des informations de presse faisant étant d‘une possible vente du groupe de distribution, qui serait en discussions avancées avec des repreneurs potentiels.

Au sein du Nasdaq, Paratek bondit de 27,7% après les résultats positifs d‘un essai clinique de phase III d‘un nouvel antibiotique.

General Communication s‘envole de 56,3% à 32,11 dollars, après l‘offre d‘achat déposée par Liberty Interactive pour 1,12 milliard de dollars. Le prix unitaire de 32,50 dollars fait ressortir une prime de 58,1% par rapport au cours de clôture de lundi soir.

La prudence des investisseurs est aussi perceptible en Europe, où les places boursières sans grande tendance. L‘indice Stoxx 600 progresse à l‘ouverture de Wall Street de 0,09%.

Sur le marché obligataire, le rendement des Treasuries à 10 ans évolue en hausse, pour s‘établir à 2,346% selon des données Tradeweb, après avoir touché jeudi un plus bas depuis la fin février, à 2,31%.

Sur les marchés pétroliers, les cours du brut évoluent en hausse, le Brent se traitant au-dessus des 53 dollars le baril et le brut léger américain au-delà des 50 dollars.

Blandine Hénault, avec Yashaswini Swamynathan, édité par Patrick Vignal

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below