30 mars 2017 / 16:22 / dans 8 mois

Etats-unis: Le CBO voit la dette à 150% du PIB en 30 ans

WASHINGTON (Reuters) - La dette publique des Etats-Unis atteindra 150% du Produit intérieur brut (PIB) d‘ici à 2047 à moins de changer de régime budgétaire, au vu des nouvelles projections publiées jeudi par le Congressional Budget Office (CBO).

La dette publique des Etats-Unis atteindra 150% du Produit intérieur brut (PIB) d'ici à 2047 à moins de changer de régime budgétaire, au vu des nouvelles projections publiées jeudi par le Congressional Budget Office (CBO). /Photo d'archives/REUTERS/Sukree Sukplang

Le CBO estimait en 2016 que la dette publique représenterait 141% du PIB d‘ici à 2046. Le record remonte jusqu‘à présent à 1946, avec un ratio de 106% du PIB, qui sera égalé en 2035, selon l‘organisme parlementaire.

Le CBO voit la dette à 77% du PIB cette année, à 89% en 2027 et à 113% en 2037. Au vu de tels chiffres, certains parlementaires pourraient avoir bien du mal à donner leur blancseing à la réforme fiscale voulue par le président Donald Trump car elle serait financée en partie par le déficit.

Les nouvelles prévisions supposent que l‘assurance maladie universelle instaurée par l‘ex-président Barack Obama, et que son successeur a tenté en vain de faire abroger la semaine dernière, sera toujours en place.

Le CBO fait par ailleurs l‘hypothèse que l‘augmentation de la population âgée de plus de 65 ans gonflera les coûts de santé, que les charges financières s‘alourdiront et que la croissance ralentira dans la mesure où il anticipe également une diminution des gains de productivité.

Les déficits budgétaires représenteraient 8,6% du PIB en moyenne durant la période 2038-2047 contre 2,9% prévu pour 2017 et 4,0% sur la période 2018-2027.

Les charges d‘intérêts nets atteindraient 6,2% du PIB en 2047 contre 1,4% en 2017 et 1,2% environ en 1967, poursuit le CBO.

Mais les projections du CBO sur 30 ans comportent une inconnue de taille: les taux d‘intérêt réels. Il suppose que le taux de rendement réel de l‘emprunt d‘Etat de référence à 10 ans serait de 1,5% en moyenne sur cette période de 30 ans et monterait à 2,3% en 2047.

Des taux d‘intérêt bien plus élevés, combinés à diverses hypothèses sur la croissance de la productivité et des charges de santé, pourraient produire des résultats sensiblement divergents, explique-t-il.

Ainsi, le rapport de la dette au PIB pourrait varier de 85%, suivant l‘hypothèse de taux bas et d‘une forte croissance, à 244% dans le cas de taux bien plus hauts et d‘une croissance bien plus faible.

Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Joanny

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below