27 mars 2017 / 11:23 / dans 8 mois

Feu vert conditionnel de l'UE à la fusion Dow Chemical-DuPont

BRUXELLES (Reuters) - Les groupes chimiques américains Dow Chemical et DuPont ont obtenu lundi le feu vert de la Commission européenne à leur projet de fusion de 130 milliards de dollars (119,38 milliards d‘euros) en acceptant de céder d‘importants actifs, dont des activités de premier plan dans la recherche et le développement.

Les groupes chimiques américains Dow Chemical et DuPont ont obtenu lundi le feu vert de la Commission européenne à leur projet de fusion de 130 milliards de dollars (119,38 milliards d'euros) en acceptant de céder d'importants actifs, dont des activités de premier plan dans la recherche et le développement. /Photo d'archives/REUTERS/Rebecca Cook

La Commission européenne avait exprimé des inquiétudes sur le fait que la fusion de deux des plus grands et plus anciens chimistes américains pourrait laisser peu de marges de manoeuvres pour de nouveaux herbicides et pesticides à l‘avenir.

L‘opération est l‘une des trois méga-fusions qui va remodeler le secteur et consolider six entreprises en trois entités.

Les cessions d‘actifs permettront de préserver la concurrence dans le secteur et profiteront aux agriculteurs et aux consommateurs européens, a fait valoir la Commission européenne pour justifier son autorisation conditionnelle.

“Nous avons besoin d‘une concurrence effective dans ce secteur afin que les entreprises soient incitées à développer des produits toujours plus sûrs pour les personnes et plus respectueux de l‘environnement”, a déclaré la commissaire européenne à la concurrence, Margrethe Vestager, dans un communiqué.

“Notre décision aujourd‘hui garantit que la fusion entre Dow et DuPont ne réduira pas la concurrence sur les prix des pesticides existants ou l‘innovation pour des produits plus sûrs et meilleurs à l‘avenir”, ajoute-t-elle.

Les deux autres méga-fusions dans le secteur portent, d‘une part, sur le projet d‘OPA de 43 milliards de dollars du chinois ChemChina sur le groupe suisse des pesticides et semences Syngenta et, d‘autre part, sur le rachat pour 66 milliards de dollars du spécialiste américain des semences Monsanto par le géant allemand de la pharmacie et de l‘agrochimie Bayer.

Dow Chemical et DuPont ont dit s‘attendre toujours à ce que leur fusion se traduise par des économies de coûts de trois milliards de dollars et des synergies additionnelles d‘un milliard.

La fusion doit encore être approuvée par les autorités de tutelle aux Etats-Unis, mais Dow et DuPont ont fait part de leur optimisme concernant une telle approbation.

UNE DÉCISION DE POIDS

Le document de 1.000 pages étayant la décision témoigne de l‘importance de la fusion. En échange du feu vert de l‘UE, DuPont cédera une grande partie de ses activités mondiales de pesticides, y compris sa recherche et développement.

Cette division produit des herbicides pour les céréales, le colza, le tournesol, le riz et les pâturages et des insecticides adaptés aux fruits et légumes.

Dow de son côté cédera deux usines de fabrication de copolymères acides en Espagne et aux Etats-Unis, ainsi qu‘un contrat avec un tiers par l‘intermédiaire duquel il achète des ionomères. Dow dit avoir déjà trouvé un acheteur pour ces actifs, le sud-coréen SK Innovation.

Les experts du droit à la concurrence estiment que les exigences du régulateur européen pourraient servir de référence pour de futures opérations de concentration.

L‘association écologiste “Les Amis de la Terre-Europe” a critiqué la décision de l‘UE, estimant que les trois méga-fusions permettront à trois entreprises de contrôler environ 70% des produits agrochimiques dans le monde et plus de 60% des semences commerciales.

“Cette décision d‘autoriser Dow Chemical et DuPont à créer le plus important groupe agroalimentaire au monde donnera aux géants du secteur une emprise encore plus grande sur notre alimentation et l‘agriculture”, a déclaré Adrian Bebb, un représentant de l‘association.

Reuters, citant plusieurs sources, avait rapporté la semaine dernière que la Commission européenne s‘apprêtait à autoriser la semaine prochaine la fusion entre Dow Chemical et DuPont, ainsi que le projet d‘OPA de ChemChina sur Syngenta.

Bayer et Monsanto devraient solliciter le feu vert de l‘exécutif européen dans les prochains mois, avaient ajouté les sources.

A Wall Street, Dow Chemical avance de 0,68% et DuPont de 0,71% vers 15h10 GMT. L‘indice Dow Jones perd 0,60% et le S&P-500 0,47% au même moment.

Claude Chendjou pour le service français, édité par Véronique Tison

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below