24 mars 2017 / 16:41 / il y a 8 mois

Oudéa veut resserrer la direction de Société générale

PARIS (Reuters) - Frédéric Oudéa a présenté mardi en interne les grandes lignes d‘une réorganisation de la gouvernance exécutive de Société générale afin de simplifier la structure de la direction et de mieux l‘organiser autour des besoins de ses clients.

Oudéa a présenté mardi en interne les grandes lignes d'une réorganisation de la gouvernance exécutive de Société générale afin de simplifier la structure de la direction et de mieux l'organiser autour des besoins de ses clients. /Photo prise le 9 février 2017/REUTERS/Benoit Tessier

“Société générale confirme envisager la mise en place d‘une nouvelle organisation simplifiée, agile et proche des clients, qui serait articulé autour d‘une quinzaine de ‘Business units’ (lignes de métiers) et une dizaine de Service units (fonctions support) directement rattachées à la direction générale”, a expliqué vendredi une porte-parole, qui a précisé que la nouvelle structure devrait être annoncée avant fin avril.

Si le groupe entend notamment supprimer le niveau hiérarchique des trois piliers d‘activité du groupe - banque de détail en France, banque de détail et services financiers à l‘international et banque d‘investissement - ces trois pôles continueront à structurer sa communication financière.

Le patron de Socgen avait décrit la promotion en janvier au poste de directeur général délégué de Didier Valet, chef de la banque de financement, comme “une première étape vers un nouveau mode de gouvernance du groupe plus agile” afin d‘adapter l‘organisation “aux ambitions stratégiques et aux enjeux de transformation du groupe”.

Frédéric Oudéa “veut rencontrer davantage de personne au niveau des lignes métier”, a expliqué une source au sein de la banque, alors que d‘autres personnes rapportent que l‘incertitude concernant l‘attribution des postes était à l‘origine d‘une certaine nervosité au niveau des hauts dirigeants.

La CGT Société générale a aussi fait part de son inquiétude.

“Nous pouvons donc nous attendre à une nouvelle vague de dossiers de réorganisation à partir du mois de septembre prochain pour une mise en place de la nouvelle structure entre 2018 et 2020”, peut-on lire dans un tract diffusé par l‘organisation syndicale.

Julien Ponthus et Maya Nikolaeva avec Matthieu Protard, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below