23 mars 2017 / 09:09 / il y a 7 mois

Hésitation en Europe en début de séance

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes évoluent sur une note prudente en début de séance jeudi après le rebond timide amorcé la veille par Wall Street et la stabilisation des places asiatiques, en attendant un vote clé au Congrès américain sur la première grande réforme législative de la présidence de Donald Trump.

Les principales Bourses européennes évoluent sur une note prudente en début de séance jeudi après le rebond timide amorcé la veille par Wall Street et la stabilisation des places asiatiques, en attendant un vote clé au Congrès américain sur la première grande réforme législative de la présidence de Donald Trump. À Paris, l'indice CAC 40 perd 0,11% à 4.989,10 points à 09h40 GMT alors qu'à Francfort, le Dax gagne 0,07% et qu'à Londres, le FTSE recule d'autant. /Photo prise le 22 mars 2017/REUTERS

À Paris, l‘indice CAC 40 perd 0,11% à 4.989,10 points à 09h40 GMT alors qu‘à Francfort, le Dax gagne 0,07% et qu‘à Londres, le FTSE recule d‘autant.

L‘indice EuroStoxx 50 de la zone euro abandonne 0,07%, le FTSEurofirst 300 est pratiquement inchangé, tout comme le Stoxx 600.

Les ressources de base (+0,4%) figurent parmi les plus fortes progressions sectorielles sur fond de remontée des cours des métaux, notamment le cuivre.. A l‘opposé, le compartiment du pétrole et du gaz recule de 0,19%.

L‘une des plus fortes hausses du CAC 40 est pour ArcelorMittal (+0,45%), qui bénéficie en outre d‘un relèvement d‘objectif de cours par Credit Suisse.

A la baisse, Gemalto poursuit sa chute au lendemain d‘un avertissement sur ses résultats. L‘action, qui pâtit d‘un abaissement de recommandation par HSBC, perd encore 4,4%, l‘une des plus fortes baisses du Stoxx 600.

Tokyo, l‘indice Nikkei a terminé en hausse de 0,23%, la baisse du yen ayant compensé l‘impact négatif d‘un scandale politique impliquant l‘épouse du Premier ministre Shinzo Abe. [.TFR]

En Chine, l‘indice composite de la Bourse de Shanghaï a fini en hausse de 0,1%. L‘indice MSCI regroupant les valeurs d‘Asie et du Pacifique (hors Japon) gagne quant à lui 0,13% et celui des marchés émergents avance de 0,09%.

Mercredi à Wall Street, le Dow Jones a cédé 0,03% mais le Standard & Poor‘s-500 a repris 0,19% et le Nasdaq 0,66% après avoir touché des plus bas de cinq semaines. [.NFR]

L‘évolution des marchés actions reste liée à l‘issue du vote prévu dans la journée à la Chambre des représentants sur le projet de réforme du dispositif d‘assurance santé Obamacare. Ce scrutin sera en effet l‘occasion de mesurer la capacité de Donald Trump à faire adopter ses réformes par le Congrès.

Sur le marché des changes, le dollar est stable face à un panier de devises de référence mais reste sous la barre des 100, non loin des plus bas de quatre mois touchés ces derniers jours. L‘euro évolue juste en dessous de 1,08 dollar.

La livre sterling se reprend un peu face au billet vert après la baisse de 0,4% subie mercredi en réaction à l‘attentat de Londres, près du Parlement britannique, qui a fait trois morts sans compter l‘assaillant, tué par la police.

Le pétrole regagne lui aussi du terrain, après être tombé mercredi à son plus bas niveau depuis fin novembre en réaction aux chiffres montrant que les stocks de brut aux Etats-Unis, déjà à des sommets, avaient augmenté plus qu‘attendu la semaine dernière. Des analystes expliquent que le prix du baril a trouvé un support technique et profite de nouvelles prises de positions à l‘achat, même si les fondamentaux de l‘offre restent préoccupants.

Patrick Vignal, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below