16 mars 2017 / 18:33 / dans 6 mois

Loxam va émettre pour 800 millions d'euros d'obligations

Loxam, le leader européen de la location de matériels de construction et d'élévation, a indiqué jeudi vouloir émettre dans les prochaines semaines pour 800 millions d'euros environ d'obligations dans le cadre du financement de son acquisition du britannique Lavendon. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

PARIS (Reuters) - Loxam, le leader européen de la location de matériels de construction et d‘élévation, a indiqué jeudi vouloir émettre dans les prochaines semaines pour 800 millions d‘euros environ d‘obligations dans le cadre du financement de son acquisition du britannique Lavendon.

Le groupe familial breton l‘a emporté après une bataille d‘offres contre l‘équipementier industriel belge TVH Group.

Avant cette opération, la dette nette de Loxam atteignait 1,14 milliard d‘euros, soit un ratio dette nette/Ebitda de 3,7 fois. Après l‘acquisition de Lavendon et de l‘espagnol Hune, ce ratio devrait monter provisoirement jusqu‘à 4,5 fois.

Au cours d‘une conférence de presse consacrée aux résultats 2016 du groupe, Gérard Déprez, le président du groupe, a déclaré qu‘à l‘avenir, d‘autres modes de financement n‘étaient pas exclus en cas de grosse acquisition dans un secteur toujours très émietté.

“Le groupe s‘est toujours développé par autofinancement, il y a bien longtemps qu‘il n‘a pas vu une augmentation de capital”, a-t-il dit. “Devrions-nous le faire demain, nous ferons rentrer soit (de nouveaux) fonds (...) soit il reste toujours l‘option d‘une mise en Bourse de la société.”

“Le type d‘actionnariat privé nous a convenu” jusqu‘ici, a poursuivi Gérard Déprez. “La Bourse aujourd‘hui, vu la taille de la société, vu son développement, vu sa résilience, pourrait être un actionnaire tout à fait envisageable pour accompagner le développement de Loxam demain.”

Le groupe a vu l‘an dernier son chiffre d‘affaires progresser de 10,6% à 927 millions d‘euros et son Ebitda augmenter de 10,1% à 305 millions (soit une marge de 33%). Avec Hune et Lavendon, il franchira la barre du milliard d‘euros avec un chiffre d‘affaires proforma de 1,34 milliard.

Loxam est détenu à 80% par la famille Déprez, à 15% par le management et à 5% par le fonds Pragma Capital. Le fonds 3i est quant à lui sorti en décembre après cinq ans de présence.

Fondé en 1967 à Hennebont dans le Morbihan sous le nom de Société armoricaine de location (SAM), le groupe, devenu Loxam en 1994, fête cette année son cinquantenaire.

Après une décennie 2007-2017 marquée par la crise financière et consacrée à augmenter la productivité et à réaliser de premières acquisitions hors d‘Europe, il compte poursuivre sur la décennie qui commence son développement dans les pays émergents (Moyen-Orient, Afrique, Brésil et Colombie).

Gilles Guillaume, édité par Matthieu Protard

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below