16 mars 2017 / 07:28 / il y a 5 mois

Lufthansa prévoit un bénéfice en légère baisse en 2017

Lufthansa anticipe une légère baisse du bénéfice cette année en raison d'un renchérissement de la facture des carburants et de la concurrence sur les prix des billets. La compagnie aérienne allemande a sinon publié jeudi des résultats annuels conformes aux prévisions. /Photo d'archives/Kai Pfaffenbach

MUNICH (Reuters) - Lufthansa a dit jeudi anticiper une légère baisse de son bénéfice cette année en raison d'un renchérissement de la facture des carburants et de la concurrence sur les prix des billets et ce malgré la conclusion d'un accord avec les pilotes après des années de conflit et de grèves.

Malgré cette prévision, le titre de la compagnie aérienne allemande progressait vers 08h40 GMT de 4,34% à 15,04 euros, affichant la plus forte hausse du Dax allemand et se traitant à un pic d'un an.

La veille, la valeur avait déjà gagné 1,84% dans la foulée de l'annonce de l'accord avec ses pilotes sur les contrats de travail, dont les salaires et les retraites, une étape importante dans la volonté du transporteur de réduire ses coûts.

Avec son bond du jour, le titre Lufthansa affiche une progression de plus de 23% depuis le début de l'année contre un gain de 1,8% pour l'indice regroupant les valeurs européennes du tourisme et du transport aérien sur la période.

Lufthansa a dégagé en 2016 un résultat d'exploitation ajusté de 1,75 milliard d'euros et a précisé que ce bénéfice serait quelque peu inférieur à ce niveau en 2017.

Le directeur financier du groupe Ulrik Svensson a dit que l'année avait bien commencé avec une amélioration du revenu unitaire en Asie mais la situation est tout autre en Europe.

CRAINTES D'UNE GUERRE DES PRIX EN EUROPE

Beaucoup d'analystes craignent que les compagnies aériennes européennes ne se lancent dans une guerre préjudiciable à la clientèle, proposant plus de sièges sur le marché qu'il n'en est demandé, ce qui risque de déboucher sur une baisse des bénéfices cette année.

Lufthansa a dit qu'elle augmenterait ses capacités de 12% cette année, dont 8% pour prendre en compte la reprise de Brussels Airlines et la location à Air Berlin de 38 appareils et de leurs équipages.

DZ Bank pense que ces deux transactions devraient avoir un impact légèrement positif sur les comptes du groupe dès la première année.

La compagnie pense que la facture des carburants augmentera de 350 millions d'euros environ, à 5,2 milliards d'euros, cette année et ajoute que les mesures de réduction des coûts ne suffiront pas à compenser cette hausse des coûts du kérosène et les pressions concurrentielles qui s'exercent sur les prix des billets.

Elle estimait auparavant à 5,3 milliards d'euros la facture des carburants.

La compagnie aérienne a réduit le coût unitaire, hors carburants et effets de change, de 2,5% en 2016 et a le même objectif pour cette année.

Lufthansa a par ailleurs réalisé un chiffre d'affaires de 31,66 milliards d'euros en 2016, un peu supérieur au consensus Reuters qui le donnait à 31,4 milliards.

Elle versera un dividende de 0,50 euro par action au titre de 2016, un peu en deçà du consensus qui le donnait à 0,51 euro.

Wilfrid Exbrayat et Benoît Van Overstraeten pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below