15 mars 2017 / 12:00 / il y a 6 mois

Perquisition sur les principaux sites d'Audi en Allemagne

Le parquet de Munich a fait procéder mercredi à des perquisitions sur les deux principaux sites d'Audi en Allemagne et dans plusieurs autres lieux dans le cadre du scandale des émissions polluantes affectant le groupe automobile Volkswagen. /Photo prise le 15 mars 2017/REUTERS/Lukas Barth

INGOLSTADT, Allemagne (Reuters) - Le parquet de Munich a fait procéder mercredi à des perquisitions sur les deux principaux sites d‘Audi en Allemagne et dans plusieurs autres lieux dans le cadre du scandale des émissions polluantes affectant le groupe automobile Volkswagen.

Le parquet munichois a précisé avoir ouvert une information judiciaire contre X relative à la vente aux Etats-Unis entre 2009 et 2015 d‘environ 80.000 véhicules diesel de la marque Audi soupçonnés d‘être équipés de logiciels de trucage des émissions polluantes.

Cette enquête ne porte pas sur les ventes en Europe, a-t-il souligné.

Audi a déclaré que les enquêteurs fouillaient son siège à Ingolstadt, en Bavière, et son usine à Neckarsulm, dans le Bade-Wurtemberg, deux sites sur lesquels le constructeur emploie au total environ 60.000 personnes.

Les enquêteurs se sont rendus dans des bureaux et des appartements mais pas au domicile du président du directoire de la marque, Rupert Stadler, qui la dirige depuis 2007, a dit une source proche du dossier.

Volkswagen a pour sa part déclaré que des fouilles étaient en cours à son siège de Wolfsburg, en Basse-Saxe. Un porte-parole a refusé d‘en dire plus.

Il s‘agit des premières perquisitions organisées par le parquet depuis qu‘a éclaté le scandale de la manipulation des émissions polluantes des véhicules diesel de Volkswagen en septembre 2015.

Audi a reconnu en novembre 2015 que ses moteurs diesel 3,0 litres V6 étaient équipés de logiciels de contrôle des émissions polluantes illégaux aux Etats-Unis.

La marque haut de gamme du groupe automobile allemand assure qu‘il est dans son intérêt de faire la lumière sur ces pratiques et elle dit coopérer pleinement avec les autorités effectuant les perquisitions.

“Le chemin vers la résolution (de cette affaire) est loin d‘être terminé”, a déclaré mercredi Rupert Stadler lors de la présentation des résultats annuels de la marque. “Nous allons nous atteler à la tâche jusqu‘à ce qu‘elle soit terminée.”

Audi a porté l‘an dernier ses provisions pour le scandale des émissions polluantes à 1,63 milliard d‘euros.

Ses résultats pour 2016 montrent une chute de 37% de son bénéfice d‘exploitation à 3,1 milliards d‘euros, ce qui ramène la rentabilité de ses ventes à 5,1% contre 8,3% en 2015.

Andreas Cremer, avec Jens Hack à Munich; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Véronique Tison

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below