14 mars 2017 / 15:29 / dans 8 mois

Euronet surenchérit sur MoneyGram et offre plus de 1 milliard de dollars

(Reuters) - Euronet Worldwide a annoncé mardi une offre de rachat du spécialiste de transfert de fonds MoneyGram International la valorisant à plus d‘un milliard de dollars (940 millions d‘euros).

Euronet Worldwide a annoncé mardi une offre de rachat du spécialiste de transfert de fonds MoneyGram International la valorisant à plus d'un milliard de dollars (940 millions d'euros). /Photo d'archives/REUTERS/Heinz-Peter Bader

Ce chiffre est supérieur à celui proposé par le chinois Ant Financial, filiale de paiements du géant du commerce en ligne Alibaba.

Vers 14h45 GMT, le titre MoneyGram s‘envole de plus de 25% à 15,86 dollars à la Bourse de New York, tandis que celui d‘Euronet gagne 0,27% à 83,19 dollars.

Euronet, un spécialiste américain des paiements électroniques qui a réalisé à ce jour plus de 35 acquisitions, possède quatre activités de transfert d‘argent, Ria, Ime, HiFX et XE. Il cible une clientèle d‘agents indépendants, tandis que MoneyGram se concentre sur des distributeurs et des bureaux de poste.

Son offre, à la différence de celle d‘Ant Financial, n‘aura pas besoin du feu vert de la Commission de l‘investissement étranger aux Etats-Unis (CFIUS), un comité interministériel qui se prononce sur les opérations transfrontalières susceptibles de poser un risque pour la sécurité nationale.

Le groupe basé au Kansas propose 15,20 dollars par action MoneyGram et reprendra sa dette de 940 millions de dollars.

AntFinancial proposait 13,25 dollars par action dans le cadre de son offre annoncée en janvier.

“Nous estimons que (cette proposition) présente un avantage significatif en comparaison de votre accord actuel avec Ant Financial, qui comporte des conditions rendant sa conclusion hautement incertaine”, affirme Michael Brown, le directeur général d‘Euronet, dans un courrier adressé au conseil d‘administration de MoneyGram.

Aucun commentaire n‘a pu être obtenu dans l‘immédiat auprès de Moneygram et d‘Ant Financial.

L‘acquisition de MoneyGram permettrait à Ant Financial, numéro un mondial des technologies financières, de se développer en dehors de Chine où il est en concurrence Tencent Holding et son système de paiement Wechat.

MoneyGram travaille avec quelque 350.000 points de vente de distributeurs, bureaux de poste et banques dans quelque 200 pays.

Sruthi Shankar et Anya George Tharakan à Bangalore, Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Véronique Tison

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below